Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Le toboggan prévu permettrait aux enfants de glisser depuis le deuxième étage du clocher.

Xenos/Wikipedia

(sda-ats)

Un toboggan pour s'élancer depuis le clocher, une balançoire géante, un boulodrome et un wagon ferroviaire contenant une cafétéria: l'Eglise réformée de Sargans (SG) ne manque pas d'idées pour attirer les fidèles. Le projet sera soumis aux paroissiens l'an prochain.

Le temple âgé de 60 ans et la parcelle qui l'entoure doit devenir un "jardin des générations", explique le pasteur Rolf Kühni dans l'édition de mai du journal de l'Eglise réformée st-galloise. Selon lui, ce lieu doit devenir un endroit "où toutes les générations se rencontrent, où l'on rit, où les gens se sentent bien et entrent ainsi en contact avec l'évangile, le message de la joie de vivre".

Tant les responsables de l'Eglise protestante que l'assemblée des paroissiens ont salué l'idée du pasteur, révèle le journal régional Sarganserländer. Les fidèles doivent encore décider de son financement en 2019. Un groupe de bénévoles, comptant une architecte-paysagiste, des pédagogues et des ouvriers ont élaboré un projet.

Fonctions du clocher obsolètes

Point d'orgue du projet, l'installation d'un toboggan, qui doit devenir le symbole d'une église accueillante pour les familles. "A quoi peut encore servir un clocher aujourd'hui? Plus personne ne l'utilise encore pour lire l'heure et il n'est pas non plus un symbole de notre ville, contrairement au château", écrit le pasteur.

Une image de synthèse du projet, publiée dans le St. Galler Tagblatt, indique que le toboggan s'élancerait depuis le deuxième étage du clocher. Son parcours en colimaçon tournerait autour de la base du clocher.

Outre les attractions ludiques et un lieu où se restaurer dans un ancien wagon ferroviaire, le futur "parc des générations" contiendrait aussi des places pour faire du feu, des buissons et des nids pour les oiseaux. "Je souhaite une église que l'on remarque et qui vit", souligne le pasteur dans le journal de l'Eglise réformée.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS