Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Le Conseil fédéral ne veut pas avantager davantage les biocarburants en autorisant qu'ils soient mélangés aux carburants fossiles. Il a répondu ainsi à un postulat en ce sens du conseiller national Jacques Bourgeois (PLR/FR), dans un rapport adopté vendredi.

Actuellement, les biocarburants sont exemptés de l'impôt sur les huiles minérales s'ils affichent un bilan écologique favorable et sont fabriqués dans des conditions acceptables. Le gouvernement estime qu'il n'est pas nécessaire d'accroître les incitations, car les biocarburants ne contribuent que dans une faible mesure aux objectifs de la politique énergétique et climatique de la Suisse.

Selon le rapport, il existe des instruments plus rentables et plus efficaces, comme les prescriptions sur les émissions de CO2 des voitures neuves. En outre, le potentiel suisse de biomasse pour fabriquer des biocarburants est limité. Enfin, certains aspects écologiques et sociaux suscitent des critiques.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS