Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

La 11e Conférence des parties de la Convention sur la diversité biologique (CDB) s'est ouverte lundi à Hyderabad, dans le sud de l'Inde. Son but est d'agir vite pour lutter contre l'érosion des espèces en dépit de la conjoncture économique difficile.

La conférence réunit jusqu'au 19 octobre plus de 160 pays membres de cette convention de l'ONU née il y a 20 ans au Sommet de la Terre de Rio. Elle s'est donné pour mission de concrétiser les engagements pris à Nagoya en 2010.

Le directeur exécutif de la CDB, Braulio Ferreira de Souza Dias, a appelé lundi les participants à "mobiliser les ressources financières nécessaires pour permettre aux pays en développement d'atteindre les objectifs" adoptés en 2010.

Le temps presse

Comme en écho, la ministre indienne de l'Environnement, Jayanthi Natarajan, a plaidé pour que la crise mondiale ne perturbe pas les efforts des pays membres.

cette érosion a des impacts sur les économies, nombre de secteurs dépendant d'une bonne santé des milieux. Selon l'Union internationale pour la conservation de la nature (UICN), le temps presse pour que les gouvernements investissent "dans la nature afin de sauvegarder la diversité de la vie sur la terre".

Certains comptent sur l'Inde, pays organisateur et grand "émergent", pour permettre des progrès, quelques mois après le décevant sommet Rio+20. Pour Greenpeace, New Delhi devrait revoir son vaste programme d'expansion du secteur minier dans les zones forestières en introduisant immédiatement un moratoire sur les nouvelles mines de charbon.

La Suisse exige la mise en oeuvre

Les ministres des pays membres seront présents les trois derniers jours, soit du 17 au 19 octobre. La conseillère fédérale Doris Leuthard représentera la Suisse, dont la délégation a demandé à ce qu'un rapport intermédiaire sur la stratégie mise en place soit présenté à la prochaine conférence sur la biodiversité en 2016.

"La Suisse espère que les pays réunis à Hyderabad s'y engagent", a déclaré l'Office fédéral de l'environnement. Le Parlement a approuvé le plan d'action Stratégie Biodiversité Suisse en avril.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS