Toute l'actu en bref

LifeWatch en bonne voie d'être repris par le groupe américain BioTelemetry (archives).

KEYSTONE/ENNIO LEANZA

(sda-ats)

Le groupe américain BioTelemetry détient 82,13% des actions de la société de télésurveillance médicale zougoise LifeWatch à l'issue de la conclusion de l'offre d'achat. Le fribourgeois Aevis Victoria voulait dans un premier temps s'en emparer.

L'opération a été menée via la filiale du groupe américain Cardiac Monitoring Holding Company. Au total, Biotelemetry détient plus de 15,2 millions d'actions Lifewatch apportées dans le cadre de l'offre publique d'achat (OPA) au terme du premier délai jeudi, a indiqué vendredi le groupe dans un communiqué.

BioTelemery, qui a joué le rôle de chevalier blanc dans cette affaire, explique qu'il fera savoir dans une publication officielle sur le résultat intermédiaire si les conditions principales pour la reprise sont remplies ou s'il va renoncer à sa réalisation. Le résultat définitif de l'opération sera publié mercredi.

Soutien d'Aevis

Dans un autre communiqué, Aevis Victoria a assuré détenir 2,2 millions d'actions ou 12,07% du capital de LifeWatch. Le groupe fribourgeois de cliniques privées et d'hôtels, qui convoitait également la société zougoise, avait décidé de jeter l'éponge et d'apporter ses titres à l'offre concurrente.

Aevis Victoria avait concédé à apporter ses actions LifeWatch à BioTelemetry, rappelant qu'"en contrepartie du soutien d'Aevis Victoria, Cardiac Monitoring s'est engagée à augmenter son offre".

BioTelemetry avait lancé mi-avril sa contre-offre qu'il avait améliorée fin mai. Le groupe américain proposait deux variantes: 10 francs en numéraire et 0,1617 de ses propres actions ou 8 francs en espèces et 0,2350 de ses propres actions.

ATS

 Toute l'actu en bref