Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

La presse d'Etat birmane a salué mardi le rôle de "leader" d'Aung San Suu Kyi aux côtés du président Thein Sein. Ces médias sont habituellement très discrets sur la chef de file de l'opposition et n'évoquaient pratiquement jamais son nom il y a encore deux ans.

Une tribune publiée par le "New Light of Myanmar", intitulée "Aux dirigeants qui sont l'espoir de la Birmanie", fait l'éloge commun du président réformateur et la lauréate du prix Nobel de la paix, sur lesquels il fait reposer l'avenir du pays.

"Réalisant que l'avenir de notre peuple dépend des deux dirigeants, le président et Mme Aung San Suu Kyi, ils devraient coopérer en se basant sur la confiance commune et la compréhension". "Nous pensons réellement que les deux dirigeants sont plus clairvoyants et visionnaires que nous", ajoute l'article.

L'auteur fait référence au premier voyage à l'étranger depuis 24 ans que Mme Suu Kyi a effectué la semaine dernière en Thaïlande, lors duquel elle a attiré dans son sillage une foule de journalistes. "Ce ne serait pas une exagération de dire que le monde entier était concentré sur le Forum" économique mondial sur l'Asie de l'Est, auquel elle a assisté à Bangkok, a noté cette tribune.

ATS