Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Birmanie: les résultats donnent la junte en tête - Berne dénonce

Rangoun - Deux partis très proches de l'armée devraient remporter les législatives organisées dimanche par la junte en Birmanie. Selon les capitales occidentales, dont Berne, le scrutin a tourné au simulacre d'élections. Parallèlement, des combats ont fait au moins trois morts entre rebelles karen et l'armée.
Des règles électorales complexes devraient préserver la junte au pouvoir depuis un demi-siècle de toute surprise à l'issue de ces élections pluralistes. La Ligue nationale pour la démocratie (LND) de la plus éminente opposante, Aung San Suu Kyi, a boycotté le scrutin.
Les électeurs ont voté "librement et joyeusement", selon la télévision officielle, mais les témoignages recueillis suggèrent plutôt une participation faible et des fraudes massives.
Illustrant les divisions ethniques qui affectent le pays depuis des décennies, des combats entre l'armée et des rebelles karen ont éclaté à Myawaddy, ville proche de la frontière avec la Thaïlande. Ces accrochages, qui ont fait trois morts, font craindre une reprise de la guerre civile dans les confins du pays.
Les minorités ethniques craignent que le scrutin écarte toute perspective d'autonomie et provoque une recrudescence des combats. Les médias officiels donnent les résultats au compte-gouttes et la composition du Parlement pourrait n'être connue que dans quelques jours, selon certaines sources, dans ce pays où l'information est étroitement contrôlée.
Les Etats-Unis et la Grande-Bretagne ont estimé dans des déclarations séparées que ces élections n'étaient ni libres ni justes, et l'Union européenne a également été très critique.
"De nombreux aspects de ces élections ne sont pas compatibles avec les normes internationales acceptables", a déclaré le Haut représentant de l'UE pour la politique étrangère et de sécurité, Catherine Ashton.
Berne regrette également les conditions dans lesquelles se sont tenues les élections, a indiqué le Département fédéral des affaires étrangères (DFAE). Il dénonce des "restrictions massives" de la liberté d'expression, de la liberté de réunion ainsi que de la liberté de la presse.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.