Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Plus de cent personnes ont été tuées dans des crues subites après de forts orages ayant frappé le centre de la Birmanie jeudi, a dit dimanche un responsable birman. Plus de 2000 maisons ont été emportées et il a évalué les dégâts à environ 1,7 million de dollars.

"Jusqu'à présent, 35 corps ont été retrouvés, sur 106 disparus. Les 71 autres sont également considérés comme ayant péri", a précisé à l'AFP ce responsable sous le couvert de l'anonymat.

La catastrophe a eu lieu jeudi et vendredi dans quatre villes de la région de Magway, dont Pakkoku, où 60 personnes étaient portées disparues vendredi matin après la crue subite d'une rivière.

Selon le responsable birman, au total, plus de 2000 maisons ont été emportées par les flots, et de nombreux bâtiments officiels et religieux ont été endommagés.

L'Asie du Sud-Est est victime cette année d'une mousson anormalement abondante.

Selon l'ONU, plus de 750 personnes ont été tuées en Thaïlande, au Cambodge, au Vietnam, au Laos et aux Philippines et des millions de personnes ont été affectées.

ATS