Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Le Kényan Stanley Biwott et sa compatriote Mary Keitany ont remporté le marathon de New York, au terme de belles courses tactiques et longtemps indécises.

Biwott apporte au Kenya un quatrième succès consécutif à Big Apple, trois ans après sa victoire au marathon de Paris, qui l'avait révélé.

Le record du parcours (2h05'06 par Geoffrey Mutai) n'a pas été approché, Biwott étant longtemps resté confiné parmi la quinzaine de coureurs qui formaient le groupe de tête jusque vers le 25e km. Il a placé son attaque finale à 4 km de l'arrivée, à l'entrée dans Central Park, pour lâcher son dernier contradicteur, son compatriote Geoffrey Kamworor. Malgré sa pointe de vitesse de "pistard" - il est vice-champion du monde du 10'000 m -, Kamworor n'est pas parvenu à recoller, face à un pur spécialiste du marathon.

Biwott s'est imposé en 2h10'34, un des chronos les plus lents de ces vingt dernières années à New York, sous les acclamations d'un public estimé autour des 2 millions de personnes. Kamworor a pris la 2e place 14 secondes, devant l'Ethiopien Lelisa Desisa (3e), et le tenant du titre, Wilson Kipsang, 4e et grand battu. Héros dans son pays et au-delà pour son caractère et sa préparation atypiques, le Japonais Yuki Kawauchi décroche une magnifique 6e place. L'homme travaille à plein temps comme fonctionnaire dans un lycée au Japon et disputait son neuvième marathon de l'année!

Comme chaque année, 50'000 coureurs ont participé à l'épreuve. Les organisateurs avaient enregistré 130'000 demandes de dossard, une demande qui ne tarit pas.

Mary Keitany s'est détachée autour du 34e km pour s'imposer en 2h24'25 chez les dames. La Kényane de poche (1m58, 42 kg) a décroché son deuxième succès d'affilée à Central Park, qui s'ajoute à ses deux succès au marathon de Londres (2011 et 2012). Keitany, 33 ans, a un palmarès vierge aux JO et aux Mondiaux sur la distance, elle qui privilégie les grands marathons lucratifs. Détentrice du deuxième chrono de tous les temps sur la distance (2h18'37), elle peut être considérée comme la meilleure coureuse hors stade au monde actuellement.

Cette mère de deux enfants a devancé de plus d'une minute les Ethiopiennes Aselefech Mergia (2e) et Tigist Tufa (3e), qui ont empêché de justesse l'accès au podium de la Portugaise Sara Moreira (4e), trop généreuse de ses efforts.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.








Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS