Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Blockchain et cloud sont dans le viseur des pirates informatiques (archives).

KEYSTONE/NICK SOLAND

(sda-ats)

Le blockchain et le cloud vont être particulièrement visés par les pirates informatiques en 2018, avertit un spécialiste de la cybersécurité. L'année verra également l'émergence de cyberattaques mues par l'intelligence artificielle ou par des éléments de celle-ci.

"Nous avons (...) constaté des faiblesses dans la façon avec laquelle les gens implémentent et utilisent la technologie blockchain", déclare dans un entretien diffusé lundi par Le Temps, Rich Fennessy, le directeur de la division sécurité du groupe vaudois de technologies Kudelski. Il pointe en particulier l'écosystème entourant le blockchain, dont la sécurité n'est pas toujours à niveau.

Quant aux piratages informatiques contre le cloud, l'informatique en nuage en français, ils seront plus fréquents et plus difficiles à détecter. "La plupart des organisations ne possèdent pas d'outils pour contrer ces attaques et les fournisseurs ne conservent les données que sur un période de trois mois", remarque-t-il.

Du côté des logiciels rançonneurs, après l'épidémie qui a éclaté en 2016, la menace semble se stabiliser, selon M. Fennessy. "Mais c'est en même temps désormais une attaque très commune", ajoute le responsable, soulignant que ses effets demeureront "très douloureux". Les rançongiciels ou ransomwares empêchent l'utilisateur d'avoir accès à ses fichiers tant qu'il ne paye pas une rançon.

L'expert a également observé de nouvelles cyberattaques liées aux cryptomonnaies. "Ces attaques se diffusent comme des ransomwares, mais au lieu de bloquer un système en échange d'argent, elles utilisent les ressources informatiques d'une entreprises pour miner des monnaies virtuelles", explique-t-il. "Dans le pire des scénarios, le système de l'entreprise s'effondre".

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS