Afin de réduire ses coûts, la compagnie ferroviaire bernoise BLS va supprimer environ 170 postes à plein temps d'ici 2023, dont 45 au maximum par résiliation. Proportionnellement, les fonctions de support et de management seront les plus touchées.

Un plan social a été élaboré avec les syndicats pour les personnes concernées, précise jeudi le BLS dans un communiqué. Les autres réductions se feront via des départs à la retraite et des départs naturels. Des postes vacants ne seront également pas repourvus.

Ces mesures s'inscrivent dans le programme d'amélioration de l'efficience annoncé en novembre. Le BLS entend réduire ses coûts de 50 à 60 millions de francs par an d'ici à 2023.

Pour justifier ces mesures d'économies, le BLS avait mis en avant les exigences accrues de la clientèle et la pression sur les coûts. "Une mesure importante pour l'augmentation de la compétitivité est la mise en œuvre d'un programme de réaménagement des processus et d'augmentation de l'efficacité, afin de réduire les coûts pour la Confédération et les cantons", avait précisé la compagnie.

Dans un communiqué, l'association du personnel transfair demande au BLS de réduire le nombre de suppressions d'emplois en abaissant d'abord d'autres coûts. "Il est important que les nouvelles méthodes de travail soient mises en oeuvre de manière fiable et fonctionnent de manière stable avant que les emplois ne disparaissent", estime également le syndicat.

De son côté, le syndicat du personnel des transports (SEV) condamne que 45 employés puissent être licenciés, malgré un horizon à cinq ans. En outre, la pression augmentera encore sur le personnel restant, dénonce le syndicat.

Processus simplifiés

"BLS souhaite garantir sa compétitivité à long terme et placer ses clients encore plus au coeur de ses activités". Pour ce faire, un grand nombre de ses processus d'affaires seront simplifiés et automatisés, souligne par ailleurs dans son communiqué la compagnie de chemins de fer, qui emploie quelque 3000 collaborateurs.

"Nous voulons emprunter de nouvelles voies et nous libérer d'anciens processus. Ainsi, nous augmentons non seulement notre efficience, mais nous pourrons également mieux répondre aux exigences accrues de la clientèle", déclare Bernard Guillelmon, président de la direction.

Dans le cadre de son programme d'amélioration de l'efficacité, le BLS va consacrer 85 millions de francs au total à l'acquisition de systèmes informatiques nécessaires à l'automatisation des processus d'affaires, ainsi qu'à d'autres investissements.

Chaîne logistique examinée

Les activités en cours d'amélioration sont principalement liées aux achats, à la planification et aux processus d'affaires. Le BLS examine de près sa chaîne logistique en particulier.

A l'avenir, le service d'achat central sera doté de plus de compétences pour toutes les commandes, afin de réduire les frais d'entreposage et de matériel. De nombreux processus centraux seront par ailleurs automatisés, en particulier dans le domaine Finances et Controlling.

Les produits numériques sont aussi concernés par les ajustements. Le BLS va notamment transférer les différentes fonctions proposées à ses clients dans une application et une boutique en ligne. La compagnie entend également adapter son réseau de succursales de centres de voyages, dans le but d'unir ses forces et de mieux aligner l'offre de conseils personnalisés sur la demande.

Des optimisations sont par ailleurs prévues dans la planification en matière d'intervention des mécaniciens de locomotives, ainsi que dans les travaux d'entretien. En outre, le BLS va réviser 18 locomotives Re 465 afin de prolonger leur durée de vie de 15 ans.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.