BMW estime que l'impact de la guerre commerciale entre les Etats-Unis et la Chine sur son bénéfice pourrait aller jusqu'à un demi-milliard d'euros (575 millions de francs) l'année prochaine.

Les tarifs douaniers entre les deux pays ont pénalisé l'exportation vers la Chine des SUV de l'usine américaine de BMW à Spartanburg, en Caroline du Sud, avec un impact sur les bénéfices d'un peu moins de 300 millions d'euros, explique le directeur financier du groupe allemand Nicolas Peter dans un article du magazine Automobilwoche à paraître samedi.

"Si les taxes douanières restent en place en 2019, cela pourrait avoir un impact annuel d'un demi-milliard d'euros", déclare Nicolas Peter.

En septembre, BMW a abaissé ses prévisions financières pour cette année, et table désormais sur une baisse de son bénéfice imposable, en invoquant le différend commercial sino-américain et la guerre des prix sur le marché automobile.

Mots clés

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.