Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Boeing suspend les vols d'essai du 787 après un incendie en vol

New York - Le constructeur aéronautique américain Boeing a annoncé mercredi que les vols d'essai de son nouvel avion 787, dit "Dreamliner", étaient suspendus. Il veut prendre le temps d'éclaircir les circonstances d'un incendie en vol qui a conduit à un atterrissage d'urgence mardi au Texas.
"Nous avons décidé de nous concentrer sur les essais au sol et de ne pas faire voler les avions jusqu'à ce que nous comprenions mieux l'incident sur (l'appareil test) ZA002", a indiqué une porte-parole dans un courriel à l'AFP. "Il y a eu un incendie à bord, qui a provoqué de la fumée", a-t-elle ajouté.
La fumée était apparue alors que l'appareil était en phase d'approche pour atterrir à Laredo dans l'Etat du Texas. L'avion avait pu se poser sans heurt dans l'après-midi, selon de premières indications données mardi par Boeing.
"ZA002" transportait entre autres des ingénieurs et des fonctionnaires de l'aviation civile (FAA). Ces 42 personnes ont été évacuées après l'atterrissage.
Le groupe s'est jusqu'à présent refusé à dire si l'incident, qui a touché l'un des six appareils consacrés aux essais, pourrait retarder de nouveau le calendrier de livraison. Le 787 a déjà souffert d'incidents de divers types (défaut dans l'empennage horizontal, dans l'accélération, déclenchement d'un message d'alerte).
Victime de retards à répétition, le long-courrier devrait effectuer une première livraison à la compagnie All Nippon Airways (ANA) en février, avec un retard de plus de deux ans sur le calendrier initial. L'avion victime de l'incident de mardi était peint aux couleurs de cette compagnie japonaise.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Sondage Suisses de l'étranger

Sondage: clavier et main close up

Suisses de l’étranger, donnez-nous votre avis

Meinungsumfrage

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.