Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

L'objectif est de parvenir à un robot capable de seconder voire suppléer le pilote (archives).

KEYSTONE/CHRISTIAN BEUTLER

(sda-ats)

L'avionneur américain Boeing a annoncé jeudi racheter l'entreprise Aurora Flight Sciences. Basée en Virginie, la société développe des technologies destinées à accélérer l'avènement des vols autonomes.

Le montant de l'acquisition n'a pas été dévoilé. Mais Boeing a affirmé qu'Aurora allait devenir une unité de son département ingénierie et technologies.

Si les avions les plus modernes disposent déjà d'un tas d'ordinateurs et de systèmes automatisés permettant de réduire de manière considérable la charge de travail des pilotes, Aurora va plus loin. Elle développe des systèmes automatiques dont le but est d'aller vers un vol complètement autonome, du décollage à l'atterrissage.

L'objectif est de parvenir à un robot capable, avec l'aide de l'intelligence artificielle, de seconder voire suppléer le pilote. Il pourrait ainsi effectuer différentes manoeuvres comme appuyer sur les pédales, prendre le contrôle dans les situations d'urgence, faire atterrir l'avion ou éviter un crash en cas d'avarie ou de défaillance.

En mai, Aurora a par exemple collaboré avec la DARPA, la cellule recherche et développement de l'armée américaine, lors d'un test de simulation mettant en scène un robot, Alias. Ce dernier a réussi à faire atterrir sans intervention humaine un 737, un monocouloir de Boeing.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS