Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Bolsonaro nomme ministre de l'Éducation un philosophe et théologien

Le président élu du Brésil qui prendra ses fonctions en janvier, Jair Bolsonaro, a nommé jeudi son ministre de l'Education.

KEYSTONE/AP/ERALDO PERES

(sda-ats)

Le président élu du Brésil qui prendra ses fonctions en janvier, Jair Bolsonaro, a nommé jeudi son ministre de l'Education. Il s'agit de Ricardo Vélez Rodriguez, un philosophe et théologien colombien.

"Je voudrais annoncer à tous la nomination de Ricardo Vélez Rodriguez, philosophe auteur de plus de 30 ouvrages, actuellement professeur émérite de l'École de commandement et d'état-major de l'armée, au poste de ministre de l'Éducation", a écrit M. Bolsonaro sur son compte officiel Twitter. D'après le journal Folha de S. Paulo, M. Vélez a été naturalisé brésilien en 1997.

Dans un autre message, l'élu d'extrême droite a détaillé une partie du CV du nouveau membre de son cabinet. M. Vélez Rodríguez a été diplômé en philosophie à l'Université pontificale Javeriana en 1964, et en théologie au séminaire conciliaire de Bogotá, en Colombie, avant de poursuivre ses activités au Brésil.

Le puissant "banc évangélique", mouvement politique qui a joué un rôle clé dans l'élection de M. Bolsonaro, avait manifesté la veille son rejet de l'éducateur Mozart Neves, donné comme ministre par de nombreux médias. D'après la presse, M. Neves entretient de bonnes relations avec le candidat malheureux du Parti des travailleurs (PT), Fernando Haddad, et son profil modéré déplaisait aux évangéliques.

"Valeurs familiales"

L'éducation est au coeur du projet de société de Jair Bolsonaro, qui veut faire adopter un projet de loi selon lequel les "valeurs familiales doivent prévaloir sur l'enseignement scolaire pour ce qui est de l'éducation morale, sexuelle et religieuse".

M. Bolsonaro avait publié dans la nuit de mercredi à jeudi un message sur Twitter dans lequel il réaffirmait que personne n'avait été nommé au poste. Et M. Neves avait lui-même nié toute nomination peu auparavant.

"L'école est le lieu où l'on apprend la physique, les mathématiques, la chimie (...) pour faire en sorte que dans le futur nous ayons de bons emplois, de bons patrons et de bons libéraux. Voilà l'objectif de l'éducation", a affirmé le président élu, cité par l'agence de presse officielle Agência Brasil.

Mots clés

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.