Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

"Je n'ai plus 21 ans, j'avais les jambes fatiguées pour cette finale mais je suis heureux de ce nouveau titre", a déclaré Usain Bolt après son 8e sacre olympique, à l'issue du 200 m à Rio.

Le Jamaïcain espérait aller plus vite que ses 19''78, mais il manquait de fraîcheur.

"Grâce à Andre, mes jambes n'étaient plus très fraîches pour la finale", a lancé avec ironie le King, en faisant allusion au Canadien Andre de Grasse, qui l'avait un peu poussé dans ses retranchements en demi-finales. Les deux hommes se connaissent bien et s'apprécient. Bolt, immédiatement après la demi-finale, remportée de justesse la veille devant le Canadien en 19''78 comme en finale, avait demandé quelle mouche avait piqué de Grasse pour qu'il aille le titiller jusqu'au bout. Presque un crime de lèse-Majesté, dans une demi-finale!

Jeudi, en finale, le maître n'a jamais été menacé, même s'il n'a pas affolé le chrono. "J'ai mis l'athlétisme sur un piédestal. Je ne peux rien prouver de plus. Huit titres olympiques, c'est énorme, choquant", a-t-il estimé..

"Je ne vais pas blâmer les éléments, le vent, la piste mouillée", a-t-il encore dit en réponse à une question sur la météo. "C'est vrai, j'étais un peu déçu en franchissant la ligne mais finalement, j'ai obtenu ce que j'étais venu chercher. J'ai bossé dur pendant des années pour être le meilleur, pour être parmi les plus grands. Il y a du soulagement et aussi de la fatigue. Que voulez-vous, je vieillis. Je peux vous dire que c'était ma dernière course individuelle aux Jeux."

D'humeur badine comme très souvent, emphatique sans paraître arrogant, Bolt s'est refusé cependant à préciser qui il estimait être le meilleur parmi les rois de l'Olympe, lui-même ou Michael Phelps, l'homme aux 23 titres olympiques. "Nous faisons des disciplines totalement différentes. Mais je le respecte car il a fait tellement pour son sport."

Interrogé sur quel message il aimerait transmettre aux jeunes souhaitant marcher sur ses pas, Bolt a répondu: "Il faut travailler dur, être déterminé. Vous passerez par des moments difficiles, mais une fois que vous aurez accompli quelque chose, vous en retirerez toute la satisfaction."

La salle de presse l'a senti content de s'en aller, fatigué des questions et de ses six courses disputées jusqu'à jeudi soir à Rio (sur 100 et 200 m), à quelques jours de son 30e anniversaire.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS