Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Une série d'explosions a frappé la Thaïlande en août, notamment à Patong (archives).

KEYSTONE/EPA DAILY NEWS

(sda-ats)

Une fille de quatre ans et un adulte ont été tués mardi dans l'explosion d'une bombe devant une école de l'extrême sud de la Thaïlande. La région est en proie à un conflit indépendantiste ayant fait des milliers de morts.

L'adulte pourrait être le père de la fillette, a indiqué la police locale. La déflagration était programmée à l'heure de l'arrivée des élèves dans l'école, située de la province de Narathiwat.

La bombe était dissimulée dans le réservoir d'une moto piégée, a précisé la police, faisant état de dix blessés, parmi lesquels des enseignants et des policiers chargés de la sécurité de l'école.

Attaques quasi quotidiennes

Dans l'extrême sud de la Thaïlande, les attaques contre les militaires, mais aussi les fonctionnaires incarnant le pouvoir central comme les enseignants, se poursuivent à un rythme quasi quotidien depuis plus de dix ans que dure le conflit.

Ce conflit oublié de la scène internationale a récemment attiré l'attention après une série de bombes en août dans des stations balnéaires de la Thaïlande. La police soupçonne une possible oeuvre des indépendantistes, mais la junte militaire au pouvoir à Bangkok refuse que le lien soit fait.

Les attaques à la bombe sont habituellement non revendiquées, mais attribuées à la rébellion musulmane indépendantiste. Les négociations avec Bangkok sont au point mort depuis le coup d'Etat militaire de mai 2014 à Bangkok.

Les musulmans locaux revendiquent plus d'autonomie pour cette région frontalière de la Malaisie, qui n'a été rattachée à la Thaïlande qu'au début du XXe siècle. Aucun lien des groupes rebelles locaux avec le terrorisme islamiste international n'a été établi jusqu'ici.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS