Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Les ventes de voitures neuves en Suisse ont atteint un niveau record en juin. Les importateurs ont immatriculé le maximum d'automobiles avant le 1er juillet, date de l'entrée en vigueur de la nouvelle loi sur le CO2.

Quelque 39'900 véhicules ont été immatriculés le mois dernier, soit un bond de 42,1% par rapport à la même période de l'an passé, a indiqué dans sa statistique mensuelle auto-suisse, l'association des importateurs helvétiques d'automobiles.

Sanctions pour les importateurs

Selon auto-suisse, ce boom mensuel, qui était à prévoir, ne permet pas de faire de déductions pour la suite de l'exercice. "On doit s'attendre à des chiffres beaucoup moins spectaculaires dans les prochains mois", estime le président de l'association Max Nötzli, cité dans le communiqué. À ses yeux, les importateurs vont y laisser des plumes.

La nouvelle loi sur le CO2 vient d'entrer en vigueur. La Confédération peut désormais sanctionner les importateurs de voitures nouvellement immatriculées qui ne respectent pas les prescriptions entrées en vigueur le 1er mai.

Augmentation de 11,9%

L'objectif est qu'aucun de ces véhicules n'émette plus de 130 grammes de CO2 par kilomètre dès 2015, alors qu'ils en produisaient encore 155 en moyenne l'an dernier. Si cette limite est dépassée, l'importateur devra s'acquitter d'une taxe d'incitation qui atteindra à terme 140 francs par véhicule et par gramme de CO2.

Au 1er semestre, les ventes de voitures ont atteint 177'310 unités, ce qui correspond à une augmentation de 11,9% par rapport à la même période de l'an passé.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS