Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Les RMV enregistrent une augmentation de 7% des journées skiées par rapport à l'an dernier qui était une saison faible.

KEYSTONE/SALVATORE DI NOLFI

(sda-ats)

Les Remontées mécaniques du Valais ont bouclé la saison sur une note positive grâce à un très bon enneigement et une bonne fréquentation à Pâques. Globalement, le nombre de journées skiées a augmenté de 7% par rapport à l'an dernier.

Au niveau de la fréquentation, les résultats sont "nettement meilleurs" qu'en 2016-2017. Mais il faut se rappeler que l'année passée a été "une saison faible", a souligné jeudi devant la presse Berno Stoffel, président des Remontées mécaniques du Valais (RMV). Par rapport à 2014-2015, l'augmentation est de 4% environ.

Sur les chapeaux de roues

La saison 2017-2018 a démarré sur les chapeaux de roues en novembre déjà avec d'importantes chutes de neige, jusqu'en plaine. Le froid a perduré et permis aux stations d'enregistrer d'importantes hausses de fréquentation en comparaison avec l'année précédente.

Puis, la météo capricieuse des week-ends et la tempête Eleanor ont terni le bilan. Certains domaines skiables ont dû fermer plusieurs jours en raison des mauvaises conditions météorologiques.

Les stations ont toutefois pu renforcer l'avance prise après les relâches de carnavals grâce à des vacances de Pâques précoces et d'excellentes conditions d'enneigement, a souligné Berno Stoffel. Contrairement à l'année précédente, les stations de plus basse altitude ont aussi pu tirer leur épingle du jeu.

Nouvelle loi

L'importante quantité de neige a exigé un "engagement énorme" du personnel des sociétés de remontées mécaniques, a précisé le président des RMV. Notamment pour le damage des pistes et la sécurité. Cela ne sera pas sans répercussion sur les chiffres d'affaires des sociétés, qui seront connus cet automne.

Nombre de sociétés de remontées mécaniques peinent à investir pour renouveler leurs installations. Les RMV attendent beaucoup du projet de loi sur l'encouragement des remontées mécaniques qui sera soumis dans deux semaines en deuxième lecture au Grand Conseil.

La commission de deuxième lecture a supprimé l'idée d'aide à fonds perdus qui avaient divisé le parlement en février 2017. Elles sont remplacées par un système de prêts et de cautionnements.

Prix cassés

Depuis 2016, certaines sociétés de remontées mécaniques ont proposé de nouveaux modèles tarifaires, avec des abonnements de ski à prix cassé. Le Magic Pass par exemple, a réuni cet hiver plus de 20 stations de Suisse romande et a annoncé une augmentation de 48% du nombre de journées skiées par rapport à l'hiver dernier.

Un chiffre qui n'étonne pas Berno Stoffel, tant la saison 2016-2017 avait été difficile dans certaines stations de basse altitude. Elles avaient souffert du manque de neige et n'avaient pas pu ouvrir normalement.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS