Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Le site Booking.com a réussi à porter sa part relative sur le marché des plateformes de réservation en ligne à 75,6% (archives).

KEYSTONE/GAETAN BALLY

(sda-ats)

Les plateformes de réservation hôtelière en ligne n'ont que peu étendu leur part de marché en Suisse l'an dernier, représentant 27,7% des nuitées (+0,4 point). Le grand gagnant est toutefois Booking.com, qui ne cesse d'asseoir sa position de force sur ce marché.

Le site Booking.com a réussi à porter sa part relative sur le marché des plateformes de réservation en ligne à 75,6% en 2017, contre 73,3% un an plus tôt, selon une étude publiée jeudi par la HES-SO Valais, avec le soutien de la faîtière hotelleriesuisse. A l'inverse, HRS a perdu du terrain, avec une part de marché de 5%, contre 8,1% en 2016.

Expedia est pour sa part restée stable, avec une part de marché de 13,4%, grâce notamment à l'augmentation des hôtes en provenance des Etats-Unis, qui privilégient cette plateforme. Aucun nouvel acteur d'importance n'a réussi à pénétrer le marché suisse, relèvent les auteurs de l'étude, qui ont interrogé 270 établissements.

Aujourd'hui, 44% des hôtels génèrent plus de 30% de toutes les nuitées par le biais des plateformes de réservation en ligne et pour près d'un établissement sur cinq, cette part dépasse 50%. Cela témoigne de la forte dépendance de nombreux établissements vis-à-vis de ces partenaires de distribution, note la HES-SO Valais.

Les réservations directes ont légèrement progressé sur un an, avec une part de marché de 59,2%, contre 58,3% en 2016, figurant toujours parmi les principaux canaux de vente. Cette croissance est surtout le fait des canaux qui ne sont pas soumis à une clause de parité tarifaire et où les hôteliers peuvent fixer librement les prix.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS