Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Le typhon Bopha, le plus violent à avoir frappé les Philippines cette année, a causé la mort d'au moins 475 personnes depuis son passage sur le sud du pays dans la nuit de mardi à mercredi, selon le dernier bilan annoncé par l'armée jeudi.

Le bilan précédent faisait état de la mort de 325 personnes, de 379 disparus et de 179'000 sans abri. Selon une responsable, les secours s'emploient toujours à rechercher et sauver des victimes dans l'île méridionale de Mindanao, ravagée par le typhon. "Les communications sont coupées, il n'y a plus d'électricité, et des routes et des ponts ont été détruits", a-t-on indiqué lors d'une conférence de presse.

Les personnes sont mortes dans des inondations, des glissements de terrain ou des chutes d'arbres sur l'île de Mindanao généralement épargnée par les nombreux typhons qui touchent chaque année l'archipel philippin.

Dévastation et désolation

Le ministre de l'Intérieur Mar Roxas et la ministre aux Affaires sociales Corazon Soliman qui se sont rendus sur place pour évaluer les dégâts, ont décrit des scènes de dévastation et désolation, évoquant des milliers de maisons complètement détruites et des cadavres gisant sur le sol.

"Il n'y a quasiment aucune structure qui ne soit pas endommagée", a déclaré M. Roxas dans une interview à la chaîne de télévision ABS-CBN. "Il y a des familles entières de six ou sept personnes qui ont été emportées par les flots", a raconté pour sa part Mme Soliman.

Environ 178'000 personnes étaient encore réfugiées dans des centres d'évacuation, en majorité des écoles, des gymnases et autres bâtiments publics.

Typhons fréquents

Les Philippines subissent une vingtaine de tempêtes ou typhons majeurs chaque année, survenant pour la plupart pendant la saison des pluies entre juin et octobre. Bopha est le 16e cette année.

En août, des inondations dues à une série de tempêtes avaient fait une centaine de morts et déplacé plus d'un million de personnes. En 2011, 29 typhons avaient causé la mort de 1500 personnes, dont 1200 à Mindanao après le passage de la tempête tropicale Washi.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.








Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS