Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

L'ancien maire de Londres et figure de proue du camp du Brexit Boris Johnson a été nommé mercredi ministre des Affaires étrangères. Il remplace Philip Hammond.

KEYSTONE/EPA/ANDY RAIN

(sda-ats)

L'ancien maire de Londres et figure de proue du camp du Brexit Boris Johnson a été nommé mercredi ministre des Affaires étrangères, ont annoncé les services de la nouvelle première ministre Theresa May. Il remplace Philip Hammond.

Son rôle dans les relations futures entre la Grande-Bretagne et le bloc communautaire européen devrait cependant être limité. Theresa May a prévu de créer un nouveau ministère spécialement chargé de cette question. Ce dernier sera occupé par David Davis.

N'ayant jamais occupé de charge ministérielle auparavant, Boris Johnson n'en devra pas moins contribuer à dessiner le nouveau rôle que la Grande-Bretagne entend occuper dans le monde après son départ de l'UE. Il va également hériter de relations compliquées avec la Russie.

M. Johnson était considéré par les observateurs comme un successeur potentiel au Premier ministre David Cameron avant même que ce dernier annonce sa démission. Des oppositions affichées au sein du Parti conservateur l'avaient toutefois convaincu de ne pas briguer le poste.

Il remplace Philip Hammond, nommé un peu plus tôt ministre des Finances. M. Hammond succède, quant à lui, à George Osborne qui quitte le gouvernement.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.








Teaser Longform The citizens' meeting

Teaser Longform The citizens' meeting

1968 en Suisse

ATS