Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

L'indice Nikkei de la Bourse de Tokyo a fini la séance de mardi en petite baisse, miné par le regain du yen qui a incité les investisseurs à empocher leurs bénéfices dans un contexte d'inquiétudes sur les finances de la Grèce.

A l'issue des échanges, le Nikkei des 225 valeurs vedettes a cédé 0,10% (-17,68 points) à 17'987,09 points, effaçant partiellement ses pertes après avoir démarré en recul de 0,31%.

Il est ainsi retombé au-dessous de la barre symbolique des 18'000 points qu'il avait franchi lundi pour la première fois depuis juillet 2007, porté par la bonne tenue de Wall Street vendredi et l'annonce de la sortie de récession du Japon au quatrième trimestre 2014.

L'indice élargi Topix de tous les titres du premier tableau a pour sa part progressé de 0,18% (+2,64 points) à 1462,07 points. La séance a été très active avec plus de 2,3 milliards de titres échangés sur le premier marché.

Au moment de la fermeture (07h00 en Suisse), le dollar se situait à 118,50 yens, stable par rapport à son niveau des premières heures de la matinée et de la veille à la clôture.

L'euro se reprenait quant à lui après avoir fortement reculé, à 134,65 yens, fragilisé par l'impasse dans laquelle se trouvent les négociations sur le dossier grec.

La zone euro a lancé lundi un ultimatum à la Grèce pour qu'elle accepte d'ici à vendredi l'extension de son programme de redressement, après l'interruption abrupte d'une nouvelle réunion à Bruxelles.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS