Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Après un début de séance en fanfare qui a vu le Swiss Market Index (SMI) atteindre un nouveau plus haut de l'année à 9526 points, la Bourse suisse a terminé lundi sur des gains modérés. L'indice des valeurs vedettes a clôturé en hausse de 0,39% à 9482,62 points.

La place helvétique a commencé la semaine sur une tendance favorable, malgré des indices mitigés en provenance de Wall Street. Porté par une ambiance positive, dans un agenda dénué de rendez-vous économiques majeurs, le SMI a confirmé un mouvement ascensionnel amorcé il y a une semaine avec la détente survenue dans la crise grecque.

Outre l'évolution du cas de la Grèce, les investisseurs continuent de suivre avec intérêt les résultats semestriels des sociétés composant le SMI. La question de la prochaine hausse du taux directeur de la Fed aux USA revient aussi sur le devant de la scène.

Le SMI a finalement clôturé sur un gain de 0,39% à 9482,62 points. Le SLI a gagné 0,13% à 1410,88 points et le SPI 0,37% à 9593,74 points. Sur les trente blue chips, seize ont progressé et quatorze reculé. Avec son nouveau plus haut de l'année, le SMI s'est rapproché à une vingtaine de points de son plus haut historique de juin 2007 (9548 points).

Le SPI, qui tient compte des dividendes, a pour sa part dépassé depuis longtemps son plus haut de 2007 et il évolue près de 25% en dessus ce niveau.

Novartis en gagnant

Un des gros gagnants du jour est Novartis (+0,9%), alors que Roche (+0,6%) est resté un petit peu en retrait. Novartis publie ses chiffres semestriels mardi et les attentes sont élevées pour le géant bâlois.

Roche publiera ses propres chiffres jeudi. Sept mois après la déception d'une série d'études décevantes, Roche est de retour avec un solide chiffre d'affaires, selon les analystes. Actelion (-0,4%) publie aussi ses chiffres mardi.

Les autres gros gagnants sont Geberit (+0,9%), Adecco (+0,8%), Schindler (+0,7%), ABB (+0,6%) et Richemont (+0,5%). Givaudan (+0,4%) avait déjà gagné près de 4% vendredi dans le sillage de ses bons chiffres semestriels. UBS et CS (chacun +0,2%), présenteront leurs propres chiffres ces prochains jours et ont peu réagi à ceux de leur concurrent américain Morgan Stanley.

La volatile Transocean a fini en recul de 2,8%, souffrant de la faiblesse des prix du brut, selon les courtiers.

Julius Baer en recul

Autre perdant: Julius Baer (-1,4%). Les chiffres semestriels du banquier privé zurichois ont montré une amélioration au niveau opérationnel, malgré le franc fort. Le résultat corrigé de la provision pour le conflit fiscal aux USA est aussi supérieur aux attentes des analystes, tout comme l'afflux d'argent frais.

SGS a cédé 0,7%. Le titre avait gagné près de 1% vendredi après les chiffres semestriels. Société Générale, JPMorgan et Barclays ont relevé l'objectif de cours, avec recommandation "hold" pour SocGen et JPMorgan et "underweight" pour Barclays. Givaudan (-0,2%) avait pour sa part gagné près de 4% vendredi après de bons chiffres. JPMorgan a relevé l'objectif de cours et confirmé "overweight".

ATS