Navigation

Bourse suisse: clôture en nette hausse, K+N recherché

Ce contenu a été publié le 14 juillet 2014 - 19:04
(Keystone-ATS)

La Bourse suisse a terminé en nette hausse, rattrapant en une séance plus de la moitié des pertes subies la semaine dernière. Les résultats trimestriels de la banque américaine Citigroup, qui ont dépassé les attentes, ont apporté des impulsions positives supplémentaires, malgré l'annonce d'une importante amende.

L'agenda des nouvelles macroéconomiques a été largement vide. En Suisse, Kühne+Nagel et Lindt & Sprüngli ont été au centre des attentions. La tendance positive devrait se poursuivre, malgré une faiblesse passagère, selon les analystes de Credit Suisse.

Le SMI a fini en hausse de 1,15% à 8565,67 points, le SLI a pris 1,33% à 1300,73 points et le SPI a gagné 1,18% à 8476,22 points. Sur les 30 valeurs vedettes, toutes ont fini dans le vert, à part SPS.

Kühne+Nagel (+4,5%) a terminé en haut du tableau. Le groupe de transport et de logistique a répondu aux attentes des analystes en dévoilant ses résultats semestriels. Le bénéfice brut est un peu inférieur aux projections, mais le reste des chiffres est en ligne. Les volumes ont progressé dans tous les secteurs d'activité, ce qui a conduit le logisticien à revoir en partie à la hausse ses prévisions de croissance de marché.

Après la publication des résultats de Citigroup, plombés par une lourde charge de 3,8 milliards de dollars avant impôts mais supérieurs aux prévisions, les bancaires ont progressé, à l'instar de Credit Suisse (+2,3%), UBS (+1,4%) et Julius Baer (+1,3%).

Les poids lourds Roche (+1,3%), Novartis (+1%) et Nestlé (+0,8%) ont quant à eux soutenus le marché. Roche a annoncé dans la matinée un succès d'étape dans le développement d'un anticancéreux.

Seul SPS (-0,1%) a clôturé la séance dans le rouge.

Lindt & Sprüngli en hausse

Sur le marché élargi, Lindt & Sprüngli (BP +2,4%) a fini en hausse. Le chocolatier s'est emparé de Russell Stover. Le groupe américain génère 500 millions de dollars de chiffre d'affaires, positionnant Lindt & Sprüngli au rang de leader mondial de la branche sur le marché du chocolat premium et de numéro 3 sur le marché du chocolat en Amérique du Nord. Russel Stover est "censé contribuer déjà l'année prochaine au bénéfice par action", selon la société.

Basilea (+2,6%) a aussi gagné du terrain, après l'obtention auprès de la Commission européenne du statut de médicament orphelin pour son traitement Isavuconazol.

Cet article a été importé automatiquement de notre ancien site vers le nouveau. Si vous remarquez un problème de visualisation, nous vous prions de nous en excuser et vous engageons à nous le signaler à cette adresse: community-feedback@swissinfo.ch

Partager cet article

Joignez-vous à la discussion

Avec un compte SWI, vous avez la possibilité de faire des commentaires sur notre site web et l'application SWI plus.

Connectez-vous ou inscrivez-vous ici.