Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

La Bourse suisse a entamé la semaine dans le calme (archives).

KEYSTONE/ENNIO LEANZA

(sda-ats)

Au lendemain du lundi férié de Pentecôte, la Bourse suisse a repris le collier dans le calme mardi et a terminé sur une note peu changée (-0,05%). Le Swiss Market Index (SMI) est encore resté coincé sous la barre des 9000 points.

L'actualité des entreprises est restée aussi peu animée. Seul le fabricant d'appareils et implants auditifs zurichois Sonova a dévoilé ses chiffres pour l'exercice décalé 2017/2018 et a retenu l'attention.

A New York, Wall Street poursuivait sur la lancée favorable de la veille (lundi n'était pas férié aux Etats-Unis) et progressait en début de séance, alors que les signaux d'apaisements entre la Chine et les Etats-Unis se poursuivaient, éloignant le spectre d'un bras de fer commercial.

Après avoir accepté cet accord avec son partenaire, la Chine poursuivait mardi sa politique d'ouverture à l'égard des Etats-Unis en annonçant la réduction de 25% à 15% de ses droits de douane sur les automobiles importées à compter du 1er juillet.

Les deux pays sont également en passe de trouver un accord pour régler leur litige sur le groupe chinois de télécoms ZTE, en cessation d'activité après des sanctions américaines, a indiqué le Wall Street Journal.

Incertitude en Italie

Les analystes de Mirabaud Securities ont relevé que le passage du Dow Jones en dessus des 25'000 points la veille constituait un élément technique important. L'indice pourrait poursuivre sa hausse jusqu'à 26'000 points.

Le retour au calme au niveau des menaces commerciales et la préparation de la rencontre entre le Président américain et nord-coréen ("pas encore annulée") donnent un nouveau coup de fouet aux indices, selon eux.

La situation politique en Italie suscite en revanche des interrogations et fait craindre une crise en zone euro. Cela se vérifie avec la forte hausse des rendements transalpins.

Le SMI a terminé sur un recul minime de 0,05% à 8936,07 points avec un plus haut à 8978,43 et un plus bas à 8924,32. Le SLI a gagné 0,23% à 1483,84 points et le SPI a cédé 0,08% à 10'654,16 points. Sur les trente valeurs vedettes, onze ont reculé et 19 avancé.

Les trois plus gros perdants sont Vifor (-4,7%), Nestlé (-1,4%) et Sonova (-1,3% à 159,85 francs). Le fabricant d'appareils et implants auditifs a publié ses résultats pour l'exercice 2017/2018 qui ont certes comblé les attentes en matière de rentabilité, mais sa croissance organique comme les perspectives brossées par la direction à court terme ont refroidi l'optimisme des analystes. Leurs recommandations restent neutres et les objectifs de cours s'échelonnent entre 150 francs pour UBS et 180 francs pour Vontobel.

Pharma en baisse

Dans le camp des poids lourds, Roche (-0,3%) a revendiqué des résultats probants en phase III pour son nouveau médicament contre l'hémophilie, qui se profile comme un futur moteur de ventes. Novartis (-0,4%) a aussi pesé sur l'indice.

Pour Richemont (-0,7%), Bryan Garnier et Goldman Sachs ont abaissé l'objectif de cours et Berenberg l'a relevé, avec des recommandations entre "neutral" et "buy".

Le trio de tête se compose d'UBS (+2%), Swatch (+2%) et Lonza (+1,7%). Kepler Cheuvreux a relevé l'objectif de cours de la porteur Swatch et confirmé "buy". L'analyste ne voit aucune raison de s'inquiéter après les faibles ventes de montres et marges du concurrent Richemont.

UBS n'a pas souffert d'un abaissement de l'objectif de cours par Goldman Sachs. JPMorgan en revanche s'est fendu d'un commentaire élogieux sur les établissements helvétiques. Credit Suisse a pris 1,7% et Julius Baer 1,4%.

Sur le marché élargi, Temenos (-0,8%) a annoncé un rachat d'actions à hauteur de 250 millions de francs maximum.

Visé par des sanctions américaines, le milliardaire russe Viktor Vekselberg a réduit sa participation dans Oerlikon (+0,7%). Kudelski (+6,4%) et u-blox (+2,3%) ont conclu un nouveau partenariat, prévoyant l'intégration de solutions de cybersécurité du premier sur des produits de communication sans fil du second.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS