Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

La Bourse suisse a atteint vendredi un nouveau niveau record (archives).

KEYSTONE/ENNIO LEANZA

(sda-ats)

L'indice des valeurs vedettes de la Bourse suisse, le Swiss Market Index (SMI), a établi vendredi un nouveau record. Il a atteint son plus haut niveau historique dans les premiers échanges à un peu plus de 9558 points.

Le précédent record remonte au 4 juin 2007 avec un niveau de 9548,09 points. Il correspond à l'époque précédant la crise financière internationale de 2007/2008 venue des Etats-Unis. Vendredi vers 16h00, le SMI gagnait 0,48% à un peu plus de 9554 points, confirmant une évolution en cours de séance dans une marge très étroite.

L'attente d'un nouveau record pour la Bourse suisse s'est révélée plus longue que pour d'autres indices boursiers importants à l'étranger. L'explication réside dans le fait que le SMI est un indice de cours dans lequel les dividendes ne sont pas pris en compte.

La caractéristique se retrouve avec l'indice CAC 40 de la Bourse de Paris. Du coup, les versements de dividendes de chaque titre ne sont pas pris en compte dans son calcul. Si l'on considère l'indice SMIC (SMI Cum Dividend), qui inclut les dividendes, le plus haut historique de la Bourse suisse avait déjà été atteint en mai 2013.

Trois poids lourds

La pondération inhabituelle pour un indice des trois poids lourds (le groupe alimentaire vaudois Nestlé ainsi que les géants pharmaceutiques bâlois Roche et Novartis) a également freiné l'évolution. Leur importance a progressé jusqu'à environ 60%, contre 46% en 2007.

Toutefois, depuis septembre dernier, la pondération des plus gros titres a été réduite à 18% pour chacun, afin de limiter la prédominance de Nestlé (pondération de 17,7% jeudi à la clôture, contre 16,5% en 2007), Novartis (17,6%/15,5%) et Roche (17,9%/13,6%).

Les deux grandes banques ont quant à elles faibli, passant ensemble de 24% à désormais 11,6%, du fait de la chute de la valeur de leurs actions. La pondération d'UBS a chuté à 7,2%, contre 13,6%, et celle de Credit Suisse à 4,4%, contre 8,75%. ABB, Zurich et Richemont ont désormais un poids plus important que la banque aux deux voiles.

A titre de comparaison, le Dow Jones à Wall Street, l'indice vedette Dax de la Bourse allemande, le FTSE à Londres avaient renoué pour leur part avec leur niveau de 2007 au début de 2013 déjà. La Bourse de Tokyo a davantage tardé, en devant attendre jusqu'au début de 2015.

Un indice trentenaire

Pour mémoire, l'origine du SMI date du 30 juin 1988. Il avait alors démarré à 1500 points. Son rôle consiste à réunir actuellement les 20 titres les plus liquides et les plus capitalisés de la Bourse suisse.

Si le SMI atteint désormais un nouveau niveau record, il a connu aussi des périodes moins fastes. Ainsi, il a enregistré son plancher le 15 janvier 1991 avec 1279 points seulement.

Après la crise financière (subprime et faillite de la banque Lehman Brothers) et l'impact de la crise de la dette dans la zone euro (en Grèce notamment), le SMI avait connu une descente jusqu'à 4234,96 points le 9 mars 2009, soit un repli d'environ 56% en six mois. Le SMI a dû regagner 125% pour dépasser son précédent record.

Limitation à 20 titres

La capitalisation cumulée du SMI se situe, selon le cours actuel des actions, à environ 1160 milliards de francs, sur la base de calculs de l'agence de presse Reuters. A titre de comparaison, le Dax affiche une valeur de 1390 milliards.

A noter encore que la Bourse suisse n'a limité le SMI à 20 titres qu'en 2007, le nombre fluctuait auparavant entre 18 (1993) et 29 titres (2000). Pour compenser, le Swiss Leader Index (SLI) a été lancé en 2007 pour rassembler les 30 plus grandes capitalisations. Cet indice avait déjà dépassé son plus haut en juillet 2017.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS