Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Bourse Suisse: le SMI a reculé après trois séances de hausse

Après trois séances de hausse modérée, la Bourse suisse a reperdu du terrain mardi. Les craintes pour l'économie chinoise, qui ont regagné en actualité, ont pesé sur l'activité des investisseurs.

En début de séance, le SMI a même brièvement chuté sous les 8600 points, avant de se dégager des plus bas du jour. Les valeurs cycliques et financières surtout ont subi des prises de bénéfice. Les poids lourds défensifs, emmenés par Roche, ont empêché l'indice de reculer plus nettement.

Les actions Kühne+Nagel, qui a publié ses chiffres trimestriels, et celles des deux grandes banques, ont particulièrement retenu l'attention. Selon des rumeurs, la Confédération s'apprêterait à relever ses exigences de fonds propres pour les banques systémiques dont font partie Credit Suisse et UBS.

Sinon, la journée a été caractérisée par le manque d'impulsion et des prises de bénéfices. Le commerce extérieur chinois a encore fléchi en septembre, les importations surtout.

Aux Etats-Unis, Johnson&Johnson a publié ses chiffres, sans grand effet sur les marchés. Ces prochains jours, les données d'une série de grandes banques américaines devraient retenir l'attention.

Recul à 8654,64 points

Le Swiss Market Index (SMI) a fini en recul de 0,59% à 8654,64 points avec un plus bas du jour à 8593 points en matinée. Le SLI a perdu 0,88% à 1282,38 points et le SPI 0,60% à 8847,35 points. Sur les trente blue chips, 24 ont reculé, cinq avancé et Sonova a fini inchangé.

UBS et Credit Suisse ont perdu respectivement 1,1% et 0,7%. Bloomberg, citant des sources informées, a affirmé que le Département fédéral des finances (DFF) va relever les exigences de taux d'endettement (Leverage Ratio) à 5% du total du capital. Il suivrait en cela les prescriptions des Etats-Unis.

Cette information a fait plonger les titres des deux grandes banques en matinée, avant un certain retour au calme. Des observateurs ont relevé que la nouvelle n'a rien de surprenant.

Galenica gagnant

Kühne+Nagel (+1,4%) a aussi retenu l'attention ce mardi. Le logisticien a agréablement surpris les analystes avec une progression de son bénéfice d'exploitation et résultat net sur les neuf premiers mois de l'année. Le fret maritime notamment s'est révélé meilleur qu'escompté.

Le plus gros gagnant du jour est Galenica (+2,6%), sans information spécifique. Les poids lourds défensifs Roche (+0,5%) et Nestlé (+0,2%) ont aussi soutenu le marché, accentuant leurs gains en seconde partie de séance. Novartis (-0,7%) a en revanche cédé du terrain.

Parmi les cycliques, Syngenta a perdu 4,5%, les investisseurs restant prudents avant la publication des chiffres trimestriels, jeudi. Aux assurances, Swiss Life (-2,0%) et Zurich (-2,4%) ont aussi nettement perdu du terrain.

Sonova, qui rencontrait ses investisseurs ce mardi, a fini inchangé. Le groupe de Stäfa (ZH) a présenté divers nouveaux produits et souligné que le marché des appareils acoustiques et implants acoustiques est très attractif et le restera encore sur le long terme.

Sur le marché élargi, Schmolz+Bickenbach a perdu 2,9% après un avertissement sur bénéfice et révision à la baisse de ses prévisions pour 2015. Bossard (+0,7%) a publié des chiffres trimestriels caractérisés par un retour à la croissance organique.

Mots clés

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Sondage Suisses de l'étranger

Sondage: clavier et main close up

Suisses de l’étranger, donnez-nous votre avis

Meinungsumfrage

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.