Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Le SMI a été freiné dans son élan par Wall Street (archives).

KEYSTONE/ENNIO LEANZA

(sda-ats)

La Bourse suisse a fini sur une note positive mercredi. L'indice vedette de SIX a toutefois été freiné dans son élan par Wall Street, qui évoluait dans le rouge en début de séance après des indicateurs décevants.

Le SMI a terminé en hausse de 0,10% à 9016,64 points. Le SLI a reculé de 0,15% à 1416,71 points et le SPI a gagné marginalement 0,01% à 10'248,87 points. Sur les 30 valeurs vedettes, 14 ont progressé et 16 ont reculé.

Les indices new yorkais semblaient souffrir du ralentissement de l'activité économique en mai dans la région clef de Chicago (indice ISM) et du recul inattendu des promesses de ventes de logements en avril, selon la fédération professionnelle NAR. Autre facteur négatif relevé par les courtiers de Charles Schwab: "la chute continue des prix du pétrole brut". On attendait encore, en soirée, la publication du Livre Beige de la Réserve fédérale américaine (Fed).

En Suisse, l'indicateur de la consommation d'UBS s'est inscrit à 1,48 point en avril, soit une légère augmentation de 0,04 point sur un mois. Le moral des analystes compilé par Credit Suisse et CFA s'est établi à 30,8 points en mai, un plus haut depuis 2014.

Novartis veut redresser sa rentabilité

Dans le camp des poids lourds défensifs, le directeur général de Novartis (+0,9%) Joseph Jimenez compte redresser la rentabilité et les marges du groupe, a-t-il affirmé lors de la journée des investisseurs à Boston. De coûteuses acquisitions sont exclues, le laboratoire souhaitant essentiellement effectuer des rachats complémentaires.

Les marges devraient s'améliorer dans les prochaines années, "éventuellement déjà l'année prochaine", a estimé M. Jimenez. Ce dernier a ramené la faiblesse des marges aux coûts de lancements de nouveaux produits comme Entresto et Cosentyx.

Nestlé et Roche ont évolué diversement, le premier gagnant 0,4% et le second perdant 0,3%. Le trio de tête se compose de Sika (+1,5%), Lindt (+1,3%) et Novartis.

Aryzta en net repli

Parmi les perdants, Aryzta (-2,1%) avait déjà subi les foudres des investisseurs mardi, perdant 8% à la suite de la publication de ses chiffres au 3e trimestre. UBS a abaissé la recommandation de Vifor Pharma (-3,1% à 113,90 francs, lanterne rouge) à "neutral", contre "buy", précédemment. L'objectif de cours a été ramené à 119 francs, contre 130 francs. L'analyste justifie sa décision en raison de gains plus faibles pour Veltassa.

Aux bancaires, UBS (-1,7%) poursuit la décentralisation de certaines activités pour réduire ses coûts. Des centaines de postes essentiellement dans l'administration et dans l'informatique quitteront Zurich pour Bienne et Renens. Credit Suisse et Julius Baer ont perdu respectivement 1,2% et 0,8%.

Lonza (-1,3%) a annoncé mardi soir le rachat du néerlandais PharmaCell, spécialisé dans la fabrication de produits pour des thérapies géniques et cellulaires.

LafargeHolcim (-0,6%) a lancé son programme de rachat d'actions nominatives d'un montant maximum de 1 milliard de francs, avec un délai maximal fixé à fin 2018. Cette opération ne devra pas dépasser la limite de 10% du capital-actions du groupe.

Partners Group (-0,3%) et Capvis ont placé un paquet de 2,75 millions d'actions VAT (-5,1% à 119,90 francs) auprès d'investisseurs institutionnels au prix de 120 francs par titre. Ils ont ainsi abaissé leur participation à 27,8%, contre 37% auparavant.

Rachat de Syngenta bouclé

Sur le marché élargi, Credit Suisse et Vontobel ont entamé la couverture de Galenica (-1,1% à 45,35 CHF) et recommandent le titre à respectivement "neutral" et "hold", pour un objectif de respectivement 45 et 46 francs. Galenica domine le marché suisse de la distribution de médicaments dans le commerce de détail et réunit l'ensemble de la chaîne de valeurs, a commenté l'analyste de Vontobel.

ChemChina a bouclé son offre de rachat de Syngenta (+2,7%) et détient désormais 94,68% des actions. Le géant chinois va procéder à une offre pour les actions restantes.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS