Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

La Bourse suisse a nettement reculé mercredi, clôturant en baisse de 0,94%. Après avoir montré des signes de redressement dans l'après-midi, le Swiss Market Index (SMI) a vu son élan coupé par de décevantes données américaines.

Selon les courtiers, l'ambiance reste morose sur les marchés mondiaux, en raison des craintes liées à l'évolution de la conjoncture chinoise. La sempiternelle question des taux de la Réserve fédérale américaine (Fed) pèse aussi sur l'ambiance.

Les fondamentaux du marché sont très fragiles actuellement, selon un courtier. Les données économiques récentes en provenance de la Chine font craindre un "atterrissage dur" pour l'empire du Milieu.

En outre, la saison des résultats trimestriels aux Etats-Unis s'est ouverte sur des résultats mitigés. La veille, JPMorgan décevait les attentes. Bank of America et Wells Fargo s'en sont un peu mieux sortis mercredi.

Toujours concernant l'Amérique du Nord, les prix à la production aux Etats-Unis ont chuté plus fortement qu'attendu en septembre, accusant leur plus fort recul depuis janvier, selon des chiffres publiés en début d'après-midi.

Belle occasion d'achat

Dans cet environnement, le SMI a fini en recul de 0,94% à 8573,31 points. Le SLI a cédé 0,88% à 1271,06 points et le SPI 0,93% à 8766,29 points. Sur les trente blue chips, seul Aryzta a fini dans le vert, alors que Richemont est resté inchangé.

Les plus gros perdants sont la volatile Transocean (-2,5%) et Clariant (-2,1%). Sonova (-2%) n'a pas convaincu au lendemain de sa journée des investisseurs. Les analystes ont qualifié les nouveautés de positives, mais déplorent une absence de signal clair.

Les poids lourds Nestlé (-0,9%), Novartis (-0,9%), Roche (-1,5%) ont pesé sur l'indice-vedette.

Du côté des grandes banques, UBS (-0,7%) et Credit Suisse (-1,5%) ont reperdu du terrain sur la fin après une tentative de reprise dans le courant de l'après-midi. Selon un courtier, les réactions aux spéculations de la veille sur un renforcement des exigences de fonds propres en Suisse étaient exagérées.

A son niveau actuel, UBS constitue une belle occasion d'achat, selon lui. Mardi, UBS a accepté de payer une amende de 19,5 millions de dollards à la SEC américaine pour régler une affaire de produits indicés sur devises. Julius Baer a perdu 1,9%.

Syngenta (-0,6%) a encore reculé après avoir déjà perdu plus de 4% la veille. L'agrochimiste, qui publie jeudi son chiffre d'affaires au 3e trimestre, a retiré deux demandes d'homologation pour du maïs génétiquement modifié dans l'UE. Cette décision s'explique par une réévaluation du potentiel commercial des produits concernés.

Richemont (inchangé) et Swatch Group (-0,2%) ont fini sur une note pratiquement stable. Le groupe horloger biennois a dévoilé à Shanghai le dernier-né de sa collection, la montre "Bellamy", qui permet de régler ses achats par une puce de communication sans contact. Elle sera lancée en janvier en Chine, avant d'être commercialisée aux Etats-Unis et en Suisse.

Aryzta seul gagnant

Seul gagnant du jour, Aryzta a progressé de 1,1%. SGS et Givaudan (chacun -0,2%) ont bien limité la casse, tout comme Kühne+Nagel (-0,3%) au lendemain de bons chiffres trimestriels.

Sur le marché élargi, Bobst (-1,2%) a annoncé qu'il exercera d'ici la fin de l'année son option pour la reprise des 35% de Gordon qu'il ne détient pas encore.

DKSH a dévissé de 5,2%, victime de la dégradation de HSBC à "reduce", de "hold". Ems Chemie (-3,2%) a suivi le même chemin pour les raisons identiques: UBS a ramené la recommandation à "sell". Parmi les rares gagnants, on trouve Molecular Partners (+5,6%), Von Roll (+4,3%) et Meyer Burger (+4,8%), ce dernier ayant repris près de 25% depuis son plus bas de six mois fin septembre.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.








Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS