Toute l'actu en bref

La Bourse suisse a signé mercredi une deuxième séance consécutive de hausse (archives).

KEYSTONE/THOMAS DELLEY

(sda-ats)

La Bourse suisse a terminé sur une note légèrement positive mercredi, le SMI s'adjugeant 0,26%. Face aux incertitudes politiques (présidentielle française, Syrie, Corée du Nord notamment) susceptibles d'influencer les marchés, les investisseurs restent prudents.

A New York, Wall Street perdait un peu de terrain en début de séance. "Les marchés restent mal à l'aise face aux tensions géopolitiques qui montent sur la Corée du Nord et la Syrie", ont écrit les experts de la maison de courtage Charles Schwab. La Chine a appelé mercredi Donald Trump au calme face à la Corée du Nord, après de nouvelles menaces du président américain qui s'est fait fort de "résoudre" seul le "problème".

Parallèlement, le secrétaire d'Etat américain Rex Tillerson et le chef de la diplomatie russe Sergueï Lavrov menaient à Moscou des pourparlers cruciaux pour l'avenir des relations entre les deux puissances après une guerre des mots sur le conflit syrien. "Même si les flux vers les actifs considérés comme sûrs continuent de dominer les marchés en raison des risques géopolitiques (...), les investisseurs s'apaisent un peu", a nuancé Dean Popplewell du cabinet Oanda.

Seul indicateur notable aux Etats-Unis, les prix à l'importation ont reculé en mars après trois mois consécutifs de hausse, mais les analystes soulignaient que c'était avant tout dû aux secteurs volatils de l'énergie et de l'alimentation.

L'indice des valeurs vedettes, le Swiss Market Index (SMI) a terminé sur un gain de 0,26% à 8663,77 points. Le SLI a gagné 0,24% à 1380,46 points et le SPI 0,36% à 9735,41 points. Sur les 30 valeurs vedettes, 20 ont progressé, 10 ont reculé.

Syngenta en verve

Syngenta (+2,2%) a obtenu l'aval du ministère chinois du Commerce (Mofcom) pour son projet de rachat par le conglomérat d'Etat ChemChina. L'agrochimiste rhénan réitère dans son communiqué son intention de finaliser l'opération d'ici à la fin du trimestre en cours.

Après avoir revendiqué la semaine dernière des autorisations conditionnelles de la part des autorités de la concurrence aux Etats-Unis puis en Europe, le mastodonte bâlois a annoncé lundi avoir reçu celle du Mexique.

Sika (+1,3%) avait ouvert en baisse de 4,3%. La cotation du titre avait été suspendue depuis mardi, à la mi-journée, en raison de l'assemblée générale houleuse. La réunion n'a apporté aucun changement à la situation de blocage concernant la vente de la participation de la famille héritière à Saint-Gobain.

Kühne+Nagel (+1,7%) a conclu un accord de collaboration avec le mastodonte du commerce en ligne Alibaba. Le logisticien schwytzois fournira aux clients commerciaux de la plate-forme chinoise ses services d'acheminement à travers le monde.

Nestlé en hausse

Adecco (+1,3%), Aryzta (+1,5%), Givaudan (+0,7%) et Dufry (+2,3%, meilleure performance du jour) figurent aussi dans le haut du tableau des gagnants. Parmi les poids lourds, Nestlé a gagné 1,1% et Roche 0,2%, alors que Novartis a perdu 0,3%.

La filiale colombienne de Novartis est pointée du doigt pour avoir "menacé" le ministère colombien du Commerce et de l'Industrie de recourir à un tribunal d'arbitrage international pour éviter l'émission d'une licence obligatoire sur le Glivec (imatinib), son anticancéreux phare. Selon l'organisation non-gouvernementale Public Eye (ex-Déclaration de Berne), cette menace aurait amené les autorités colombiennes à se contenter d'une réduction de prix, elle-même contestée devant la justice colombienne.

Dans le camp des perdants se trouvait Credit Suisse (-0,6%). La banque aux deux voiles fait face à des oppositions de plus en plus nombreuses en vue de l'assemblée générale du 28 avril. Après les recommandations peu favorables de la fondation Ethos, le bureau de conseil aux actionnaires ISS s'est à son tour prononcé contre le rapport des rémunérations. Lanterne rouge, UBS a perdu 1,0% et Julius Baer 1%.

Aux assurances, Zurich Insurance a abandonné 0,4%, Swiss Re 0,2% et Bâloise 0,1%. Swiss Life a gagné 0,1%.

Barry Callebaut recule

Sur le marché élargi, Barry Callebaut (-0,7%) a publié les chiffres semestriels de son exercice décalé 2016/2017. Tous les indicateurs sont au vert pour le négociant en cacao et produits transformés. Edisun (+1,9%) a signé une bonne performance en 2016, marquée par de la croissance tous azimuts.

Implenia (+0,6%) a remporté un contrat d'environ 100 millions de francs auprès de l'administration suédoise des Transports pour un projet de rénovation à Stockholm. Ypsomed (+0,8%) a confié à Biocon la distribution de son dispositif réutilisable d'injection Ypsopen en Malaisie.

ATS

 Toute l'actu en bref