Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Sur les trente valeurs vedettes de la Bourse suisse, seul Sonova est parvenu à se maintenir à flot jeudi (archives).

KEYSTONE/GAETAN BALLY

(sda-ats)

La Bourse suisse a clairement raté sa tentative de rebond jeudi. L'indice phare de la place zurichoise avait pourtant débuté la journée dans le vert, quoique de manière hésitante, avant d'opter franchement pour la descente.

L'indice vedette Swiss Market Index (SMI) a ainsi perdu 1,54%, pour clôturer à 8095,07 points. Le Swiss Leader Index (SLI) a reculé de 1,54% également à 1203,72 points et le Swiss Performance Index (SPI) de 1,33% à 8793,66 points. Sur les trente valeurs vedettes, seul Sonova est parvenu à se maintenir à flot.

Les banques centrales restent dans le radar des investisseurs. Le prochain rendez-vous est la décision de politique monétaire de la Banque du Japon (BoJ), à l'agenda de vendredi. La séance a été marquée par des résultats d'entreprises avec en vedettes le Credit Suisse et Clariant. Credit Suisse perdait nettement de terrain après une matinée pourtant bien orientée.

La grande banque a ainsi une nouvelle fois hérité du bonnet d'âne (-5%). Credit Suisse a surpris les investisseurs en annonçant un bénéfice, alors que tous les analystes avaient prédit une perte trimestrielle. Plusieurs d'entre eux ont cependant relativisé les résultats qui profitent essentiellement de provisions moins élevées qu'attendu. Les coûts de restructuration sont également plus modestes que prévu.

UBS baisse également

UBS (-2,1%) a aussi clôturé sur de lourdes pertes, après une matinée positive, dans le sillage de son concurrent aux deux voiles. Le numéro un bancaire helvétique publiera ses résultats vendredi. Les analystes attendent un recul du bénéfice. Julius Bär (-2%) a déjà rendu une copie convaincante lundi dernier, mais tend à abandonner depuis les gains engrangés à cette occasion.

Clariant (-3,6%) a terminé à la pénultième position. Le groupe chimique a publié des résultats semestriels légèrement inférieurs aux prévisions. Les ventes sont conformes aux projections, relevait cependant un analyste. L'entreprise a confirmé ses objectifs 2016, tout en soulignant l'environnement économique défavorable. Autour de la corbeille électronique, on invoquait des prises de bénéfices après la hausse du cours ces derniers jours.

Au chapitre des assurances, Swiss Re s'est contracté de 2%. Les analystes de Commerzbank ont repris le suivi avec la recommandation "reduce", en prévision des résultats semestriels de vendredi. Pour Zurich Insurance (-1,3%), les mêmes analystes reprennent le suivi avec la recommandation "hold".

Les poids lourds flanchent

Les poids lourds aggravaient la dépression. Novartis a flanché de 2% et Roche de 1,5%. Chugai, filiale japonaise de Roche, a publié des résultats positifs sur un médicament contre l'hémophilie. Nestlé a concédé 1%, malgré les bons résultats de son concurrent français Danone. Unique gagnant du SMI/SLI, Sonova a grappillé 0,3% sans indication particulière.

Sur le marché élargi, Logitech (+13,6%) s'est illustré après ses résultats trimestriels décalés. Le fabricant de périphériques informatiques et accessoires électroniques a dépassé les attentes des analystes sur toute la ligne. Bobst (+2,7%) et la Banque cantonale de Bâle (+2,2%) ont aussi rendu leurs copies intermédiaires.

Dätwyler (-1,5%) risque de se faire coiffer au poteau par un concurrent américain dans sa tentative de reprise du britannique Premier Farnell. La direction du groupe industriel se tâte pour savoir si elle va surenchérir sur l'offre d'Avnet.

EFG (-9,5%) a reperdu une partie importante de son bond de 34% hier. Les investisseurs avaient salué des résultats semestriels qu'ils craignaient bien pires. Wisekey (-6,5%) et Schmolz+Bickenbach (-3,9%) ont également subi des pressions.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS