Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

La Bourse suisse a nettement progressé mercredi, repartant à la hausse après deux séances de repli. Le SMI a ouvert dans le vert et a par la suite accentué continuellement ses gains. A la clôture, il a dépassé la barre des 9100 points.

Les marchés financiers internationaux, Wall Street en particulier, ont récemment souffert des craintes de voir la Réserve fédérale américaine (Fed) relever plus vite que prévu ses taux. Ces craintes ont été étayées par les chiffres de l'emploi américain en février, publiés vendredi.

En plus, le programme de rachat de dette (QE) de la Banque centrale européenne (BCE) semble faire effet: Mario Draghi a parlé d'un flot d'argent et affirmé que le programme protège les Etats européens des risques de contamination par la crise grecque.

Le Swiss Market Index (SMI) a terminé en hausse de 0,91% à 9106,23 points, proche du plus haut du jour. Le SLI a gagné 1,23% à 1353,96 points et le SPI 0,93% à 9104,92 points. Sur les trente blue chips, seuls Nestlé (inchangé) et Aryzta (-0,2%) n'ont pas progressé.

Adecco est resté en tête du peloton toute la journée et a fini en hausse de 5,7%. Les chiffres et les prévisions confiantes ont été salués par les investisseurs.

Derrière Adecco, on trouve Sika (+2,2%), Julius Baer (+2,4%), Zurich Insurance et Syngenta (chacun +2%). Geberit a encore gagné 1,5% au lendemain d'une hausse de 3% dans le sillage de ses chiffres.

Credit Suisse, qui avait bondi de près de 8% mardi après l'annonce d'un changement de patron, a encore gagné 1,1%. Avec un gain de 1,2%, Novartis a bien soutenu l'indice. Roche (+0,54%) et Nestlé (inchangé) sont restés un peu en retrait.

Sur le marché élargi, Bobst a gagné 7,3% après un relèvement de recommandation par la Banque cantonale de Zurich et Meyer Burger 4,4% après voir fait part d'une demande soutenue pour sa technologie "MB PERC Upgrade". La capacité de production prévue pour 2015 sera déjà atteinte en juin.

Logitech (-3,7) a viré au rouge en fin de séance après avoir profité de l'annonce d'un doublement du dividende sur l'exercice actuel. Le groupe a également confirmé ses prévisions de chiffre d'affaires de 2,11 milliards de dollars pour l'exercice décalé 2014/2015.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS