Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Venice - Le groupe pétrolier BP a assumé la pleine responsabilité de la marée noire qui s'approche des côtes du golfe du Mexique. Vivement mis en cause dimanche par Barack Obama, il s'est notamment engagé à indemniser les victimes potentielles du désastre.
"Nous ne sommes pas responsables de l'accident mais nous sommes responsables du pétrole et de sa gestion, ainsi que du nettoyage", a déclaré sur NBC le directeur général de BP, Tony Hayward, mettant en évidence la responsabilité du groupe zougois de forage Transocean, propriétaire de la plateforme.
Le président américain Barack Obama avait incriminé dimanche le groupe pétrolier au cours d'une visite sur les côtes de Louisiane. "Que les choses soient bien claires: BP est responsable de cette fuite. BP paiera", avait-il lancé. Le puits foré sous la plateforme lâche chaque jour jusqu'à 800'000 litres de pétrole en mer.
Selon le "New York Times", la loi fédérale américaine limite à 75 millions de dollars la responsabilité de BP en cas de marée noire, en dehors des coûts de nettoyage. Un fonds fédéral, financé par une taxe sur le pétrole, pourrait couvrir jusqu'à un milliard de dollars de réparations, selon le quotidien américain.
Un porte-parole de BP a déclaré ne pas être informé de cette limite de responsabilité. Des sénateurs américains ont de leur côté déposé un projet de loi pour relever le plafond des indemnisations dues par les compagnies pétrolières en cas de dommages économiques à 10 milliards de dollars.
Selon l'agence d'évaluation financière Fitch, le nettoyage de la marée noire pourrait coûter de deux à trois milliards de dollars.
Pour tenter de colmater la fuite, BP travaille à la mise en place d'un dôme en forme de couvercle qui serait déposé sur le pipeline. Le dôme récupérerait le pétrole et l'acheminerait à la surface, selon des responsables de la compagnie. Le premier des deux dômes pourrait être déployé dans les six prochains jours.
BP envisage en outre le percement d'un puits de secours par lequel serait intercepté le pétrole s'échappant de la fuite.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.








Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS