Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

La Nouvelle-Orleans - Le groupe BP s'apprêtait mardi à déployer un second mécanisme sur la fuite de pétrole au fond du golfe du Mexique. Le but est d'augmenter significativement la quantité de brut récupérée, ont annoncé des responsables américains.
"Sous la direction du gouvernement fédéral, BP déploie aujourd'hui un deuxième mécanisme de récupération, appelé Q4000, qui pourrait permettre de capter au total entre 20 000 et 28 000 barils de brut par jour", ont précisé ces responsables dans leur dernière évaluation en date concernant la marée noire.
La première méthode, consistant à siphonner le pétrole au moyen d'un tuyau de 1,5 km de long reliant un bateau en surface à un entonnoir placé sur la tête du puits, permet de récupérer quelque 18.000 barils par jour, selon les dernières évaluations.
BP avait installé cet entonnoir le 3 juin, après plusieurs tentatives infructueuses pour colmater la fuite qui se poursuit depuis l'explosion le 20 avril de la plateforme Deepwater Horizon, suivie de son naufrage.
La quantité de pétrole qui s'échappe au fond de l'océan est comprise entre 35 000 et 60 000 barils par jour, soit jusqu'à 9,5 millions de litres, selon les dernières estimations de l'administration américaine, communiquées mardi.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Sondage Suisses de l'étranger

Sondage: clavier et main close up

Suisses de l’étranger, donnez-nous votre avis

Meinungsumfrage

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS