Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Le groupe pétrolier BP va payer une amende record de plus de 4,5 milliards de dollars aux autorités américaines dans le cadre de l'accord à l'amiable pour régler une partie du dossier de la marée noire du golfe du Mexique. Les paiements s'étaleront sur six ans.

Dans le cadre de cet accord, BP plaide "coupable" des accusations de faute professionnelle ou de négligences liées aux onze morts lors de l'explosion de la plateforme Deepwater Horizon, a indiqué le groupe dans un communiqué.

Dans le détail, BP va payer 4 milliards de dollars au ministère américain de la justice (DOJ) en échange de l'abandon des poursuites pénales fédérales et 525 millions de dollars à l'autorité boursière américaine (SEC).

Cette amende record - "la plus grosse amende pénale de l'histoire américaine" selon une source proche du dossier - dépasse les 1,3 milliard de dollars versés en 2009 par le laboratoire pharmaceutique Pfizer pour solder des litiges sur ses pratiques commerciales concernant un anti-inflammatoire.

"Profonds regrets"

L'explosion le 20 avril 2010 de la plateforme Deepwater Horizon, à 80 kilomètres au large de La Nouvelle-Orléans dans le sud des Etats-Unis, avait fait onze morts et répandu des centaines de millions de litres de brut dans le golfe du Mexique jusqu'à la fermeture du puits quatre mois plus tard.

"Nous tous chez BP regrettons profondément la perte tragique de vies causée par l'accident de Deepwater Horizon ainsi que l'impact de la marée noire sur la région côtière du Golfe", a déclaré le directeur général de BP, Bob Dudley.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS