Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Rio de Janeiro - Pas moins de 95 ouvriers agricoles ont été secourus par les autorités dans deux Etats du sud-est du Brésil. Ces employés travaillaient dans des conditions proches de l'esclavage, a indiqué samedi l'agence gouvernementale Agencia Brasil.
Les 95 ouvriers survivaient dans des locaux sales et dépourvus d'eau potable. Ils devaient en outre manipuler des produits chimiques sans tenue de protection, et la plupart n'avaient pas de contrat de travail, écrit Agencia Brasil.
Les compagnies qui les employaient ont dû leur verser des compensations financières. Le principal responsable du Mouvement des travailleurs sans terres du Brésil, Joao Pedro Stedile, avait déclaré en mai que 5266 de ces "travailleurs-esclaves" ont été secourus en 2008.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS