Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Chevron a suspendu temporairement sa production au Brésil en raison d'une nouvelle fuite de pétrole sur ses installations au large de Rio. Le pétrolier américain veut faire des recherches pour comprendre la raison de cette nouvelle fuite près du champ de Frade.

Selon l'entreprise, une petite nappe de pétrole a été identifiée le 4 mars, mais ce n'est que le 13 mars au soir que que l'origine de la fuite a été déterminée.

L'incident est survenu dans la même région que la fuite de brut constatée le 9 novembre dans un puits de forage à 1200 mètres de profondeur près du champ pétrolifère de Frade. Trois mille barils s'étaient alors déversés dans la mer.

"L'endroit a été identifié à trois kilomètres à l'est de l'endroit de la première fuite, à près de 1300 mètres de profondeur", a indiqué un ingénieur des installations de Chevron au Brésil.

ATS