Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Marisa Leticia Rocco avait épousé Luiz Inacio Lula da Silva en 1974, alors qu'il était encore dirigeant syndical. Ils ont eu ensemble trois enfants. Ici en 2007 après que Lula a été élu pour un second mandat (archives).

KEYSTONE/AP/VICTOR R. CAIVANO

(sda-ats)

La dépouille de l'épouse de l'ex-président brésilien Luiz Inacio Lula da Silva sera veillée puis incinérée samedi au sud de Sao Paulo, a annoncé l'entourage de Lula dans un communiqué. Agée de 66 ans, Marisa Leticia Rocco est décédée jeudi.

"La veillée funèbre aura lieu samedi au syndicat des métallurgistes de Sao Bernardo do Campo, là où l'ex-président Luiz Inacio da Silva et Marisa Leticia se sont rencontrés", précise le texte. L'incinération de sa dépouille se tiendra ensuite au cimetière Jardim da Colina dans l'intimité.

Le décès de Marisa Leticia Rocco a été prononcé après que les médecins de l'hôpital syro-libanais de Sao Paulo ont constaté jeudi "l'absence de flux sanguin dans le cerveau". L'ancienne première dame du Brésil était hospitalisée depuis le 24 janvier après avoir été victime d'une attaque cérébrale (AVC).

Marisa Leticia Rocco avait épousé Lula en 1974, alors qu'il était encore dirigeant syndical. Ils ont eu ensemble trois enfants.

Ces derniers mois, l'ex-président (2003-2010) et son épouse ont été rattrapés par l'enquête sur le gigantesque scandale de corruption autour du géant étatique pétrolier Petrobras. Lula est poursuivi dans plusieurs volets de cette enquête tentaculaire.

Son épouse était visée dans celui lié à un appartement sur le littoral de Sao Paulo appartenant officiellement au groupe de construction OAS, impliqué dans le scandale de Petrobras. Les enquêteurs soupçonnent qu'il a été en réalité offert par cette entreprise à l'ancien couple présidentiel.

L'ex-président et son entourage ont toujours nié avec force toute implication dans le dossier Petrobras. L'icône de la gauche brésilienne se dit victime d'une persécution visant à l'empêcher de briguer de nouveau la présidence du Brésil en 2018.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS