Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Cyclisme - Bradley Wiggins (GB/Sky) a remporté de manière magistrale la 4e étape du Dauphiné, un "chrono" de 53 km. Il a du coup renforcé son maillot jaune de leader.
Ce contre-la-montre entre Villié-Morgon et Bourg-en-Bresse a confirmé la grande forme de l'ancien champion olympique de poursuite. Bradley Wiggins, déjà vainqueur cette année de Paris-Nice et du Tour de Romandie, a creusé des écarts significatifs sur ce parcours de 53 km balayé par le vent.
L'Anglais de 32 ans a devancé le champion du monde de la spécialité, Tony Martin (All), de 34'', et son coéquipier australien Michael Rogers de 1'11. Au général, le même trio occupe le podium virtuel. Wiggins compte 38'' d'avance sur Martin et 1'20 sur Rogers. "C'était un super bon parcours pour moi, je m'entraîne beaucoup sur ce genre de routes", a expliqué le leader d'une impressionnante équipe Sky.
Nettement battu (8e de l'étape à 1'43), Cadel Evans ne s'est pas rassuré à moins d'un mois du départ du Tour de France. L'Australien de BMC a cédé beaucoup de temps sur les grands spécialistes de l'effort individuel que sont Wiggins, Martin ou Rogers.
La 5e étape mènera vendredi les coureurs de Saint-Trivier-sur-Moignans à Rumilly, sur 186 km. Le parcours proposera notamment l'ascension du Grand Colombier, classée hors catégorie.

ATS