Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

En attendant le verdict de la justice américaine, le groupe sud-coréen Samsung et l'américain Apple ont été renvoyés dos à dos en Corée du Sud. Le tribunal les a reconnus tous deux coupables de violation de brevets.

L'enjeu de ce procès était plus symbolique que commercial: la justice leur a infligé de modiques compensations financières et interdit de vente des produits depuis longtemps sur le marché. L'interdiction ne concerne pas les derniers smartphones de Samsung et Apple, l'iPhone 4S, et le Galaxy S3 dont Samsung a déjà vendu 10 millions d'unités dans le monde, deux mois après son lancement.

Apple a été condamné à verser 40 millions de wons (un peu moins de 34'000 francs) pour l'utilisation abusive de deux brevets portant sur des spécifications de technologie WiFi déposées par son concurrent. Samsung a lui été condamné à indemniser Apple à hauteur de 25 millions de wons pour la violation de ses brevets d'interface utilisateur. En clair, Apple lui reproche d'avoir copié certaines caractéristiques de ses écrans tactiles ou systèmes de navigation.

Tout se joue en Californie

La décision de la justice sud-coréenne intervient en plein procès opposant Samsung et Apple à San Jose en Californie. Le jury est formellement entré en délibération ce mercredi au terme de dix jours d'audience. Les enjeux, dans ce procès, sont gigantesques.

Apple accuse Samsung d'avoir copié des parties importantes de l'iPhone et de l'iPad. La firme à la pomme lui réclame jusqu'à 2,75 milliards de dollars et veut lui faire interdire de commercialiser certains de ses produits aux Etats-Unis. Samsung accuse de son côté Apple d'avoir violé certains de ses propres brevets et réclame jusqu'à 422 millions de dollars.

Outre les Etats-Unis, Samsung et Apple sont en conflit devant les tribunaux de plus d'une demi-douzaine de pays, avec des résultats contrastés.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS