Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Les dirigeants européens de l'UE sont disposés à "chercher un compromis" avec Londres pour garder le Royaume-Uni dans l'UE, a déclaré jeudi soir le président du Conseil européen, Donald Tusk. Ils ont toutefois fait part de leurs préoccupations, a-t-il ajouté.

Les chefs d'Etat européens discuteront en février plus en profondeurs des quatre champs de réformes voulues par les Britanniques, a précisé le président du Conseil européen, à l'issue d'un dîner de travail des dirigeants européens à Bruxelles.

Parmi les exigences présentées par le premier ministre britannique David Cameron, sa volonté de priver les ressortissants de pays membres de l'UE qui viennent travailler au Royaume-Uni de certaines prestations sociales lors de leurs quatre premières années de résidence est la plus compliquée, a-t-il souligné.

M. Tusk s'est toutefois dit "beaucoup plus optimiste", en amont du référendum que la Grande-Bretagne a promis d'organiser sur le maintien de son pays dans l'Union européenne d'ici à la fin 2017.

Le premier ministre britannique David Cameron a lui aussi estimé que la réunion avait permis des avancées. "Mais il est vrai que ce sera un travail très difficile", a-t-il tempéré.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS