Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Le British Open est enfin arrivé au terme de son 2e tour.

Largement perturbé par la pluie et le vent - ce qui a contraint les organisateurs à programmer le 4e tour à lundi - le 3e tournoi du Grand Chelem de l'année est toujours dominé par l'Américain Dustin Johnson.

Le golfeur de Caroline du Sud, souvent placé mais jamais vainqueur en Grand Chelem, affiche une carte totale de 134 (-10). Il devance d'un coup l'Anglais Danny Willett, et de deux coups l'Ecossais Paul Lawrie.

Vainqueur des deux premiers Majeurs de l'année au Masters et à l'US Open, l'Américain Jordan Spieth est plus loin, à cinq coups, après avoir mal négocié son 2e tour.

Pour Tiger Woods, toujours en perdition, ce British Open est déjà fini. Après une carte de 76 jeudi, l'ancien no 1 mondial a rendu un médiocre 75 samedi pour un total de 151, le "cut" étant placé à 144. En terminant 147e ex aequo sur 156 engagés, Woods est éliminé deux fois de suite en Grand Chelem pour la première fois de sa carrière.

ATS