Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Tiger Woods a vécu une nouvelle journée noire au 1er tour du British Open. L'Américain a rendu une carte de 74 (+4), la pire de sa carrière professionnelle dans ce tournoi du Grand Chelem.

Vainqueur à trois reprises sur le parcours écossais de St-Andrews (2000, 2005, 2006), mais en perdition depuis plusieurs mois, l'ancien no 1 mondial a envoyé sa balle dans l'eau dès son premier trou, avant de commettre un autre bogey sur le deuxième. Bref, difficile d'imaginer pire entame pour un joueur en panne totale de confiance, et qui aura un mal fou à passer le cut vendredi.

A l'autre extrémité du classement, l'Américain Dustin Johnson occupe la tête avec son score de 65 (-7). Le gendre de Wayne Gretzky a ainsi prouvé qu'il avait digéré sa déconvenue du dernier US Open, où il avait laissé filer son premier titre dans un Majeur sur son dernier putt.

Dustin Johnson, 2e de ce British Open en 2011, est talonné par six joueurs à un coup. Un peu plus loin, à deux coups, figure notamment le prodige américain Jordan Spieth, le vainqueur des deux premiers tournois du Grand Chelem de l'année au Masters et à l'US Open.

ATS