Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Les Américains Zach Johnson, vainqueur en 2015, et Kevin Kisner mènent le bal après deux des quatre tours du 149e British Open à Carnoustie. La hiérarchie reste très serrée.

Certains favoris ne sont pas loin des premiers. C'est notamment le cas du Nord-Irlandais Rory McIlroy et du tenant du titre, l'Américain Jordan Spieth. Ils comptent respectivement deux et trois coups de retard sur le duo de tête.

Comme la veille, Tiger Woods a rendu une carte de 71, soit dans le par. L'Américain, qui n'a plus gagné de tournoi depuis cinq ans et de titre du Grand Chelem depuis une décennie, s'est montré modérément satisfait. Il compte six coups de retard sur les leaders.

"J'aurais pu terminer ce tour un peu mieux. J'avais un peu mieux joué hier. Aujourd'hui n'a pas été aussi bon, mais j'ai finalement réussi à faire birdie sur le par 5 (14e trou). C'est donc positif", a commenté l'homme aux 14 titres majeurs, de retour sur les greens après trois années de galère ininterrompue et d'opérations à répétition au dos.

Plusieurs grands noms ont manqué le cut. A commencer par le numéro un mondial, l'Américain Dustin Johnson, ainsi que son compatriote et dauphin dans la hiérarchie, Justin Thomas. Les Espagnols Sergio Garcia et Jon Rahm peuvent aussi faire leurs valises.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS