Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

L'ancien monarque de Roumanie vit depuis plusieurs années en Suisse (archives)

KEYSTONE/AP Mediafax/OCTAV GANEA

(sda-ats)

La police vaudoise a dû intervenir mardi en début de soirée au domicile de l'ancien roi Michel de Roumanie à Aubonne (VD). Son petit-fils aurait forcé l'entrée du domicile de l'ancien monarque, dont la santé s'est détériorée. Une enquête judiciaire est ouverte.

La maison royale de Roumanie a déposé plainte contre le petit-fils, selon une dépêche diffusée mercredi par l'agence de presse AP. Il aurait "agressé physiquement et oralement" trois membres de l'équipe qui entoure le monarque, âgé de 96 ans, et dont la santé a récemment décliné. Il souffre d'une leucémie et d'un cancer de la peau.

Selon AP, le petit-fils de l'ex-roi, Nicholas Medforth-Mills, accuse la parenté et les proches du roi Michel de l'empêcher de voir son grand-père et de discréditer par la même occasion son nom.

La police vaudoise a confirmé qu'une enquête judiciaire était en cours à la suite des événements survenus mardi, a indiqué mercredi soir à l'ats la porte-parole de la police Olivia Cutruzzola.

L'ancien roi Michel 1er a occupé le trône de Roumanie à deux reprises, entre 1927 et 1930 ainsi qu'entre 1940 et 1947, avant d'être forcé d'abdiquer puis d'être chassé du trône par les communistes à la fin de la Deuxième Guerre mondiale.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS