Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Un important dispositif policier a été déployé.

KEYSTONE/EPA/OLIVIER HOSLET

(sda-ats)

La police belge a arrêté mardi matin un homme qu'elle soupçonnait de transporter des explosifs près d'un centre commercial de Bruxelles. L'arrestation a provoqué une réunion du centre de gestion de crise.

Une source sécuritaire a cependant indiqué à Reuters que les vérifications ont montré que l'homme ne transportait aucun explosif.

L'homme a été interpellé tôt mardi matin près du centre commercial City2, provoquant une réunion du centre belge de gestion de crise, en présence du Premier ministre, Charles Michel. "Pour l'instant, la situation est sous contrôle", a-t-il en quittant le centre de crise où avait lieu la réunion. "Les services de sécurité restent extrêmement vigilants".

Plusieurs accès du métro situé sous le centre commercial en alerte étaient bloquées mardi matin, et de nombreux militaires armés étaient visibles dans la zone, a rapporté un journaliste de l'AFP.

Des employés vêtus de gilets jaunes fluorescents indiquaient aux passagers l'unique sortie, embouteillée mais sans aucune panique perceptible de la part des usagers, qui pouvaient circuler sur le trottoir opposé à celui du centre commercial.

Un porte-parole de la police bruxelloise a indiqué que les magasins du secteur autour du centre commercial resteraient fermés jusqu'à nouvel ordre.

ATS