Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Le fabricant zurichois de machines et véhicules spéciaux Bucher Industries a vu son bénéfice net se tasser en 2014. Il est ressorti à 189,7 millions de francs ou 3,3% de moins que lors de l'exercice précédent, a-t-il annoncé jeudi.

Le résultat avant intérêts et impôts (EBIT) a baissé de 10,4% à 257,2 millions de francs, ramenant la marge opérationnelle à 9,2% contre 10,7% en 2013. Déjà publiés au début février, le chiffre d'affaires de Bucher a crû d'une année à l'autre de 4,3% à 2,81milliards de francs, et les entrées de commandes de 0,9% à 2,74 milliards.

Le conseil d'administration proposera à l'assemblée générale agendée au 14 avril un dividende de 6,50 francs par action, inchangé par rapport à celui versé au titre de 2013. Pour l'exercice en cours, la direction prévoit un léger recul du chiffre d'affaires, avec un résultat opérationnel au niveau de celui de 2014.

Le groupe, dont moins de 10% de l'effectif est employé en Suisse, se considère relativement bien armé contre les effets de l'abandon du taux plancher euro/franc. La conversion des monnaies étrangères en francs, devise de compte du groupe, se traduira toutefois au cours de change actuel par un effet négatif de l'ordre de 10% sur le chiffre d'affaires, estime Bucher.

Connu du grand public surtout pour ses véhicules de voirie et machines agricoles, Bucher fabrique aussi des composants hydrauliques pour l'industrie, des machines de production de récipients en verre et des presses à fruits. Fin 2014, le groupe employait 11'554 personnes dans le monde, un effectif supérieur de 5,8% à celui de l'année précédente.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS