Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Jérémy Desplanches s'est qualifié de très belle manière pour la finale du 200 m 4 nages des Mondiaux.

Dans la Danube Arena de Budapest, le Genevois a signé le quatrième temps des demi-finales en pulvérisant son record de Suisse.

Desplanches a nagé en 1'56''86, soit 0''54 de mieux que son record national établi en mai. Il s'était déjà signalé à l'attention en matinée avec le 5e temps des séries. Il se profile désormais comme un outsider pour la finale. Celle-ci a lieu jeudi à 17h30.

Les progrès du Genevois sont rapides. Pour les mesurer, il faut rappeler que le jeune homme qui s'entraîne à Nice depuis trois saisons s'était classé 13e aux JO de Rio en 2'00''38. Il vise les étoiles et n'a pas cédé sous la pression, mercredi. Il a pris la 3e place de sa demi-finale et signé le 4e chrono des deux demies, à environ une seconde du meilleur, l'Américain Chase Kalisz (1'55''88). Le Genevois n'est qu'à 0''16 de l'auteur du 3e temps, le Britannique Max Litchfield.

Desplanches est le premier Suisse à atteindre une finale à Budapest.

Martina van Berkel a été éliminée en demi-finale du 200 m papillon, avec une très honorable 12e place finale. La Zurichoise avait atteint le maximum de ses possibilités actuelles en se hissant à ce stade de la compétition. Elle le aurait dû se surpasser pour passer en finale.

Van Berkel a nagé en 2'09''34 le matin, le 17e temps des séries, avant d'être repêchée parmi les seize nageuses admises pour les demi-finales grâce au retrait de l'Italienne Ilaria Bianchi. En début de soirée, elle a eu le mérite d'aller plus vite en demies (2'08''71), tout en restant à sept dixièmes de son record national établi l'an dernier aux JO de Rio (12e déjà).

ATS