Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Budget 2019 à nouveau déficitaire pour La Chaux-de-Fonds

Les effets de la reprise économique tardent à se faire sentir sur les finances de La Chaux-de-Fonds (archives).

KEYSTONE/LAURENT GILLIERON

(sda-ats)

Le budget 2019 de la ville de La Chaux-de-Fonds accuse un déficit de 6,8 millions de francs. La Métropole horlogère continue de souffrir de la stagnation des recettes fiscales.

Celles-ci progressent très peu, enregistrant une petite hausse de 106,7 à 107,9 millions de francs, a expliqué mercredi le Conseil communal. Le déficit économique réel de 10,4 millions est ramené à 6,8 millions grâce à des éléments extraordinaires.

Ces derniers comprennent la vente de terrains et d'immeubles et la liquidation de sociétés immobilières. La situation inquiète tant le Conseil communal que la Commission financière.

Ampleur du déficit

Le travail de réorganisation et de réduction du personnel a été fait. Et même si des réflexions sont en cours dans quelques secteurs, il s'agira de petites économies par rapport à l'ampleur du déficit.

Les déficits risquent de continuer à s'aggraver. Des choix devront être faits si les recettes fiscales ne progressent pas fortement, annonce le Conseil communal. Pour l'heure, des investissements restent prévus à hauteur de 11,2 millions de francs.

Selon les autorités communales, le rôle de moteur régional de La Chaux-de-Fonds est insuffisamment reconnu. Le rapport de péréquation cantonale qui vient d'être publié reconnaît certes à hauteur de 6 millions de francs le rôle de ville centre rempli avec Le Locle, mais c'est très insuffisant.

Sombre futur

La Chaux-de-Fonds estime être la grande perdante du projet soumis au Grand Conseil avec une perte de 800'000 francs entre l'ancienne et la nouvelle péréquation. Le projet fiscal cantonal, pour sa part, réduirait encore les recettes fiscales de 5 millions.

"Le futur sera dès lors bien sombre si le Grand Conseil accepte ces deux rapports tels que présentés pour l'heure", estime la ville. Si rien ne change, les autorités chaux-de-fonnières et la population devront sans doute se mobiliser pour marquer leur opposition.

Afin de garantir l'avenir de la ville, il est indispensable que la reprise économique se concrétise dans les recettes, que l'Etat cesse les reports de charges ou les ponctions de recettes sur les communes et que les personnes qui bénéficient d'un emploi à La Chaux-de-Fonds viennent s'y installer, conclut le Conseil communal.

Mots clés

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.