Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Budget légèrement excédentaire pour la ville de Fribourg en 2019

Le site de Bluefactory va bénéficier d'une subvention de 2,8 millions de francs en 2019 (archives).

KEYSTONE/JEAN-CHRISTOPHE BOTT

(sda-ats)

La ville de Fribourg a préparé un budget 2019 tablant sur un petit bénéfice de près de 493'500 francs. Les comptes de l'année en cours devraient pour leur part boucler avec un excédent de 0,7 million, en ligne avec la prévision budgétaire.

Les charges de la commune l'an prochain se montent en gros à 261 millions de francs, pour des revenus de 261,5 millions, a fait savoir jeudi devant la presse le Conseil communal du chef-lieu cantonal. Ce dernier a relevé la stabilité du budget par rapport à la copie présentée pour 2018.

Sur le plan des dépenses, les charges de personnel apparaissent en croissance de 1,8 million de francs. Outre un certain nombre d'adaptations, aucune hausse des salaires nominaux n'est accordée, en raison d'un taux d'inflation négatif depuis le dernier relèvement lié au renchérissement en 2011.

Les dépenses vont progresser du fait de coûts supplémentaires pour le transport des élèves (+1,3 million) et pour des études et autres projets (+1,8 million). Au total, la catégorie biens, services et marchandises affiche une avancée de 3,6 millions de francs, précise l'exécutif.

Site de Bluefactory

A noter que la ville va consacrer l'an prochain un montant de 2,8 millions de francs en faveur de Bluefactory, le site dédié à l'innovation se situant sur l'ancien emplacement de la brasserie Cardinal. Le total des subventions présente une augmentation de 3,4 millions.

L'attribution aux réserves apparaît en recul de 4,7 millions de francs en comparaison annuelle, en raison notamment d'un apport réduit à la réserve de politique foncière active. Par contre, la ville va créer une provision de 4 millions pour faire face aux frais de dépollution du site de l'ex-décharge de la Pila.

Les recettes fiscales ressortent quant à elles en progression de 5,6 millions de francs, grâce principalement à l'augmentation des prévisions de l'impôt des personnes morales sur le bénéfice et le capital, à hauteur de 5 millions. L'impôt sur le revenu et la fortune des personnes physiques demeure stable (+0,2 million).

La ville de Fribourg évolue dans les chiffres noirs depuis 2014. Le dernier déficit du compte de fonctionnement remonte à 2013, année où ce dernier inscrivait un déficit d'un peu plus de 5,4 millions de francs.

Gros investissements

En ce qui concerne les investissements, le chef-lieu prévoit une somme de près de 112 millions de francs en 2019. Un gros morceau (près de 71 millions) dépend encore d'un vote du législatif, notamment pour un parking lié à la deuxième patinoire de St-Léonard (20,5 millions), la surélévation de la halle de pompiers (15,8 millions) et la transformation/rénovation du cycle d'orientation de Jolimont (12,4 millions).

Fribourg affiche une marge brute d'autofinancement de 24,1 millions de francs, dont 15,5 millions proviennent des amortissements. Les besoins en liquidités atteignent 36 millions.

Mots clés

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.